Crowdfunding : comment ça marche ? Sites en Belgique.

Publié dans: Solidarité

Image of the blog article

Crowdunding : le financement participatif pour lancer vos projets

Vous avez l’âme d’un entrepreneur et beaucoup d’idées mais peu ou pas de moyens financiers ? Vous avez besoin d’argent pour un projet qui vous tient à cœur mais votre capital de départ est insuffisant ? Vous cherchez une alternative aux banques pour lever des fonds ? Le crowdfunding, ou financement participatif, est peut-être fait pour vous ! Cette source alternative de financement ne cesse de gagner en popularité.

1. Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Littéralement, crowdfunding signifie financement par la foule. Concrètement, vous proposez votre projet sur une plateforme de crowdfunding en ligne et vous indiquez le montant dont vous avez besoin. Des internautes peuvent être intéressés et investir dans votre projet. Vous parvenez ainsi à rassembler les capitaux nécessaires.

2. Comment fonctionne le crowdfunding ?

Il existe plusieurs formes de crowdfunding. Un investisseur peut ainsi simplement faire don d'argent parce que le projet lui plaît particulièrement. En remerciement de sa contribution financière, il reçoit généralement un avantage en nature, comme un CD, une place de concert ou un livre. Parfois, il devient actionnaire du projet et reçoit une ou plusieurs actions en échange de sa contribution. Mais il peut aussi s'agir d'un prêt, dans le cadre duquel l'investisseur récupèrera sa mise avec un intérêt.

Vous avez envie de donner un coup de pouce à de jeunes entrepreneurs ?

Le financement participatif offre l’opportunité à tout un chacun de s’improviser investisseur en soutenant une idée concrète, selon ses moyens. Selon les projets et les plateformes, vous pouvez aussi bien donner 1 euro symbolique qu’investir 50 euros ou 1.000 euros, voire davantage si vous croyez fermement à l’initiative.

Ce sont le plus souvent de petits montants additionnés les uns aux autres qui permettront de boucler le budget souhaité par l’auteur du projet.

3. Comment se passe la levée de fonds ?

Votre idée a été retenue par un site de financement collaboratif ? Félicitations, la levée de fonds va pouvoir débuter. Un appel est lancé aux investisseurs potentiels via le site Internet participatif. Si le projet parvient à séduire assez d’investisseurs et que la somme nécessaire est rassemblée dans le délai fixé, le budget est alors libéré et transmis à l’auteur de l’initiative.

4. Pour quel secteur ?

Jusqu’il y a peu, le crowdfunding était surtout l’apanage des secteurs culturels et artistiques (financement d’albums musicaux, de films…). Il s’ouvre désormais aussi aux jeunes entrepreneurs et starters, aux associations caritatives, aux projets associatifs, environnementaux et même au financement de certains projets académiques (universités).

5. Quels avantages pour les porteurs de projet et pour les investisseurs ? 

Pour les porteurs de projet :

possibilité de soumettre à nouveau le projet s’il n’a pas été financé ou de financer différentes idées via un projet plus global, visibilité accrue, accès à une communauté d’intéressés, support web...

Pour les investisseurs :

pas de risque si le projet n’est pas collectivement soutenu, diversification de son portefeuille d’investissement, pas de lien avec les marchés financiers, grande variété de contreparties (intérêts, services, goodies et exclusivités…), satisfaction personnelle d’investir dans un projet de proximité...

6. Le crowdfunding est-il sûr ? 

La législation autour du crowdfunding n'est pas encore tout à fait au point, bien que l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) ait établi un cadre réglementaire. Informez-vous avant de vous lancer.

En tant qu'investisseur, tenez également compte du fait que le projet dans lequel vous avez investi peut échouer et que vous risquez de perdre vos fonds. 

7. Les sites de crowdfunding en Belgique 

Le nombre d'initiatives en Belgique augmente chaque année. Parmi les principales platesformes, citons Angel.me et MyMicroInvest (starters), Look&Fin (entreprises), FilmAngel (télévision, cinéma, vidéo), SoCrowd (secteur social, culturel, soins) et CroFun (pour tous les secteurs)…

En Europe, KissKissBankBank est très populaire. Quant aux références et précurseurs en matière de crowdfunding internationaux, ils se nomment Kickstarter, RocketHub et Kiva. Ceux-ci aussi commencent à s’exporter en Europe.

8. Fondation P&V

Des initiatives comme le crowdfunding, basées sur la coopération et la solidarité se développent de plus en plus sur Internet. Le Groupe P&V, en tant que compagnie d'assurances coopérative, soutient également de multiples initiatives sociales et humanitaires. Nous avons ainsi créé la Fondation P&V, qui entend favoriser l'intégration sociale des jeunes. En savoir plus sur la Fondation P&V ou s'inscrire à la newsletter.

Inscrivez-vous à la newsletter de la Fondation P&V


Les plus consultés

Avec votre agent P&V:

  • Des assurances sans jargon
  • Une excellente connaissance des produits
  • Des rendez-vous quand cela vous convient