Porte-vélo de toit, de coffre, fixé sur la boule d’attelage ou dans le coffre

Publié dans: Véhicule

Image of the blog article

Porte-vélo de toit, de coffre, fixé sur la boule d’attelage ou dans le coffre

En été, rien de tel qu’une balade à vélo pour découvrir de belles régions de Belgique. Seul hic : comment transporter les vélos jusqu’à destination ? Tour d’horizon des équipements.

Quel modèle de porte-vélo choisir ?

1. Porte-vélo de toit

Il se fixe sur les barres de toit de l’auto. S’il a l’avantage d’offrir une vue arrière dégagée pour la conduite, il comporte certains inconvénients :

  • une grande prise au vent, ce qui réduit l’aérodynamisme et accroît la consommation d'essence ;
  • la fixation des vélos est assez difficile, car vous devez soulever les vélos pour les mettre sur le toit de votre voiture ;
  • vu sa hauteur, il vous limite l’accès à certains parkings et péages sur l’autoroute.

2. Porte-vélo de coffre

Il s’installe sur le coffre (hayon) de la voiture. Il est idéal pour les utilisations occasionnelles ou pour les personnes qui n'ont ni barres de toit ni boule d'attelage sur leur voiture.

Avantages

  • Le système de fixation est facile et rapide.
  • Il coûte généralement moins cher.

Inconvénients

  • Il nécessite d’avoir une voiture avec une boule d'attelage.
  • Il peut réduire la vue arrière du conducteur et rend certaines manœuvres plus délicates.
  • Il peut masquer la plaque minéralogique et les feux arrière.

3. Porte-vélo fixé sur la boule d’attelage

Il s’agit d’un bras de suspension, d’une plateforme ou d’une remorque, fixé à la boule d’attelage de la voiture. Offrant la plus grande sécurité, le porte-vélo d’attelage est recommandé pour les longs trajets et un usage intensif.

Avant d’utiliser une remorque, vérifiez votre police d’assurance.

Inconvénients

  • Il cache la visibilité arrière du conducteur et rend certaines manœuvres plus délicates.
  • Une fois le porte-vélo fixé, vous ne pourrez plus ouvrir le coffre, à moins de choisir un modèle avec un bras basculant.
  • La fixation, avec de nombreuses sangles, est assez complexe. S’il est mal attaché, le porte-vélo risque de tomber.
  • Il peut masquer la plaque et les feux arrière.

4. Porte-vélo fixé à l’intérieur du coffre

Le système se compose d'une barre à visser sur le sol de votre coffre et d'attaches afin d'immobiliser la fourche et les roues du vélo.
L’avantage est qu’il ne gêne pas les manœuvres, mais :

  • Il nécessite de disposer d'un grand coffre, qui devient indisponible pour les bagages;
  • Il faut souvent démonter la roue avant du vélo.

Pour en savoir plus sur le transport de vélo, consultez le site de Provélo. Vous pourrez y télécharger un guide sur le transport de vélo.

Le porte-vélo est-il adapté à ma voiture ?

Les systèmes pour toit et pour attelage sont en général universels. Vérifiez tout de même le diamètre de la boule d’attelage.
Pour un porte-vélo intérieur et de coffre, il faut toujours vérifier la compatibilité avec la marque et le modèle de votre véhicule.

Un porte-vélo pour mon auto, à quel prix ?

Pour un porte-vélo de qualité, il faut compter environ 500 euros, mais vous trouverez des modèles simples dès 35 euros. Généralement, le modèle d’attelage est le plus onéreux et celui de coffre est le plus économique.

Le porte-vélo : neuf ou d’occasion ?

Vous pouvez acheter un porte-vélo d’occasion dans des magasins tels que Cash Converters ou sur des sites comme 2ememaineBay… Le risque est de tomber sur du matériel en mauvais état et donc dangereux.

Veillez toujours à l’inspecter avant l’achat : les fixations sont-elles usées ? Le porte-plaque est-il en bon état ? Tous les accessoires nécessaires sont-ils vendus avec ?

Conduire avec un porte-vélo : conseils de sécurité

  • Roulez quelques kilomètres et arrêtez-vous pour vérifier la tension des sangles, vis ou boulons. Puis renouvelez l’opération à chaque arrêt.
  • Avec le modèle de toit, soyez prudent à l’entrée des parkings, garages et gares de péage ! La hauteur est-elle suffisante ?
  • Gonflez suffisamment les pneus.
  • Adoptez une conduite souple et méfiez-vous des dos d’âne.

Porte-vélo : que dit la loi ?

Les conditions de chargement d’un véhicule sont réglementées au niveau largeur, longueur, hauteur et poids.

  • La largeur totale (voiture + porte-vélo) ne peut être supérieure à 2,55 m.
  • À l’avant, le chargement ne peut dépasser l'extrémité du véhicule.
  • À l’arrière, le chargement ne peut dépasser l'extrémité du véhicule de plus d'un mètre.
  • La hauteur ne peut dépasser 4 mètres.
  • Les feux, les catadioptres et le numéro d’immatriculation doivent rester visibles. Si pas, une plaque supplémentaire avec des feux arrière doit être installée.
  • La charge totale (voiture + vélos + porte-vélo) ne peut dépasser le poids maximal indiqué sur le certificat d’immatriculation. Soyez particulièrement attentif avec les vélos électriques, qui sont lourds.

Pour en savoir plus sur le code de la route, consultez ce site. En France, au Luxembourg et aux Pays-Bas, les réglementations sont identiques.

Merci au vélociste Au Guidon Vert pour ses conseils.

 

Curieux de connaître le prix d’une assurance auto chez P&V ?

Calculez votre prime

Vous êtes client chez P&V ? Demandez un devis gratuit à votre agent, c’est sans engagement.


Les plus consultés

Avec votre agent P&V:

  • Des assurances sans jargon
  • Une excellente connaissance des produits
  • Des rendez-vous quand cela vous convient