Alcool et drogue au volant : à éviter ! 

Chaque année, plus de 1.000 personnes perdent la vie ou sont grièvement blessées sur les routes belges à cause de l'alcool (source : IBSR). Il est également recommandé de ne pas prendre la route après avoir consommé de la drogue. Conduire sous influence met non seulement votre vie en danger mais aussi celle d'autres personnes !

Pourquoi l'alcool et la drogue sont-ils incompatibles avec la conduite automobile ?

Dans un premier temps, l'alcool peut vous rendre plus joyeux ou vous donner plus d'assurance. Pourtant, conduire en état d'ébriété ne présente aucun bienfait. L’alcool ou la drogue vous rendent plus nonchalant, vous font somnoler, altèrent vos réflexes... Autant d'éléments qui peuvent se révéler extrêmement dangereux sur la route. Le nombre important de victimes de conducteurs ivres vient malheureusement conforter ces réalités.

Alcool au volant

En cas de contrôle positif (si vous présentez un taux d'alcoolémie supérieur à 0,5 pour mille grammes), la police vous infligera une interdiction de conduire immédiate de 3 à 6 heures. Vous devrez en outre vous acquitter d'une amende d'au moins 137,50 euros : celle-ci peut grimper jusqu'à 2.000 euros, voire plus. À partir de 1,6 gramme d’alcool dans le sang, vous devrez comparaître devant le tribunal et votre permis de conduire sera retiré pendant un minimum de 15 jours. Ces mesures seront également appliquées si vous refusez de vous soumettre à un alcootest ou à une prise de sang.

Drogues et médicaments

Il est bien sûr interdit de conduire sous l'influence de drogues illicites telles que le cannabis, la cocaïne, l'XTC, l'héroïne, etc. Sachez aussi que certains médicaments peuvent influencer votre aptitude à la conduite. Lisez toujours attentivement la notice et demandez conseil à votre médecin. Il vous dira si vous êtes (encore) apte à conduire et, le cas échéant, combien de temps vous devrez laisser la voiture au garage. Vous êtes obligé de respecter cet avis médical. Si vous êtes surpris alors que vous conduisez sous l'influence de drogues, vous risquez une amende et une interdiction de conduire.

Bob vous ramène en toute sécurité

Vous sortez et vous avez envie et prévu de boire un verre ? Prenez vos précautions. Appelez un taxi pour rentrer chez vous, réservez une chambre d'hôtel, revenez à pied ou faites appel à un Bob pour vous reconduire à la maison en toute sécurité.

Que se passe-t-il si vous provoquez un accident alors que vous avez bu ?

Provoquer un accident en état d'ébriété implique de graves conséquences. En cas de blessés ou de morts, vous ne risquez pas seulement une interdiction de conduire, une amende élevée, des examens obligatoires ou un alcolock : vous pouvez aussi être condamné par la justice pour coups et blessures involontaires ou homicide involontaire.

En outre, votre assureur pourra se retourner contre vous. Cela signifie qu'il pourra exiger de vous le remboursement des indemnités versées aux victimes de l'accident. Et ce, à concurrence de 31.000 euros.

Les dommages occasionnés à votre propre véhicule seront également plus que vraisemblablement à votre charge, même si vous disposez d’une assurance omnium. De même, l'assurance conducteur, qui couvre vos propres lésions corporelles, n'interviendra pas si vous êtes en état d'ivresse.

Puis-je conclure une assurance contre les amendes ?

Non, il n'est pas possible de s'assurer contre les amendes. Vous devrez toujours les acquitter vous-même.

 

Saviez-vous que chez P&V Assurances, vous bénéficiez de la garantie BOB ? Si vous faites appel à un BOB et que celui-ci provoque un accident, nous intervenons dans les dommages causés à votre véhicule. Intéressé ?

Calculez votre prime

RC Auto chez P&V :

  • 5 % de réduction si moins de 10 000 km par an
  • Garantie BOB incluse
  • Assistance immédiate après un accident, 24 h/24, 7 j/7
Calculez votre prime

Assurer son auto