Vous allez travailler en deux-roues ? Voici ce que couvre une assurance vélo

Publié dans: Vélo

Image of the blog article

Vous êtes victime d’un accident de vélo sur le chemin du travail ? Sachez qu’il peut être déclaré comme accident du travail officiel, mais attention : cela ne veut pas dire que l’assurance de votre employeur couvrira tous vos frais. Les dégâts matériels occasionnés à votre vélo ou à ses accessoires, par exemple, ne seront pas couverts, d’où l’importance de souscrire une assurance vélo. Voici ce que couvre exactement une telle assurance.
 

Trajet domicile/lieu de travail : que couvre une assurance vélo ?


Si vous êtes victime d’un accident de vélo sur le chemin du travail ou de retour vers la maison, vous êtes toujours couvert par votre assurance vélo contre les dégâts matériels occasionnés à votre deux-roues. Au moment de souscrire votre assurance, vous pouvez même choisir d’assurer certains de vos accessoires vélo. Les dégâts éventuels que ces accessoires pourraient subir seront alors également couverts en cas d’accident.
 

Le vol et les actes de vandalisme également couverts


Outre une couverture des dégâts matériels dus aux accidents, une assurance vélo protège aussi l’assuré contre les vols et les actes de vandalisme qui touchent son vélo ou son vélo électrique. Si vous vous rendez fréquemment au travail en deux-roues, une assurance vélo devient une protection indispensable, tout autant qu’un casque solide. Votre vélo est abîmé suite à une catastrophe naturelle ? Pas de panique, votre assurance vélo vole aussi à votre rescousse !
 

Roulez l’esprit léger grâce à l’assurance vélo de P&V


Notre assurance vélo flexible propose une excellente couverture contre le vol et les dégâts matériels, en plus de garanties supplémentaires intéressantes. Découvrez ici notre assurance vélo ou demandez plus de renseignements à un conseiller P&V.

Quelle assurance choisir si l’on se rend au travail à vélo ?

Publié dans: Vélo

Image of the blog article

Vous partez travailler à vélo tous les jours ou presque ? Souscrire une bonne assurance est alors un must absolu. Certes, les assurances des employeurs couvrent les accidents de travail, mais seuls les éventuels dommages corporels sont couverts. P&V propose dès lors plusieurs formules d’assurance vélo intéressantes pour ceux et celles qui roulent chaque jour à vélo. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir !
 

« Go » : l’assurance vélo de base de P&V


La formule « Go » couvre les dégâts matériels occasionnés à votre vélo, même ceux qui sont dus à une tentative de vol, à un acte de vandalisme ou à une catastrophe naturelle. Cette formule inclut même l’assistance et une couverture contre le vol (attention à bien attacher votre vélo), ce qui en fait la formule de base idéale pour les travailleurs cyclistes. Les dommages corporels ne sont toutefois pas couverts lorsqu’ils résultent d’un accident survenu durant le temps libre, mais d’autres formules proposent cette couverture.
 

« Go further » : tous les dommages corporels couverts


La formule « Go further » offre une garantie supplémentaire par rapport à la formule de base, puisqu’elle couvre aussi les dommages corporels dus à un accident survenu durant le temps libre. Vous ne roulez pas vers votre lieu de travail, vous profitez juste d’une balade à vélo en famille ou entre amis ? « Go further » vous protège, tout comme ces accessoires indispensables à votre sécurité.
 

« Go all the way » : dommages corporels et protection juridique


La formule « Go all the way » est la formule la plus complète proposée par P&V. En plus de la formule de base, celle-ci comprend la garantie « dommages corporels » ainsi que la garantie « protection juridique ». Cela signifie que P&V intervient aussi dans le paiement des frais juridiques qui résultent de litiges dus à un accident ou à un conflit avec le fabricant ou le réparateur du vélo. Si vous roulez tous les jours ou presque en deux-roues, y compris pour vous rendre au travail, il s’agit de la formule la plus complète et la plus avantageuse.
 

Calculez le prix de votre assurance vélo


Le prix de votre assurance vélo P&V dépend d’un certain nombre de facteurs tels que la valeur de votre vélo et des accessoires que vous désirez éventuellement assurer. Calculez ici le prix de votre assurance flexible vélo ou contactez un conseiller P&V pour plus d’informations.

5 bonnes raisons de souscrire une assurance vélo

Publié dans: Vélo

Image of the blog article

De nombreux vols de vélos sont signalés en Belgique chaque année, de même que des actes de vandalisme à l’égard des deux-roues. Heureusement, il existe maintenant des assurances vélo flexibles et abordables qui interviennent dans le remboursement des frais auxquels font face les cyclistes malchanceux. La cerise sur le gâteau ? Certaines assurances protègent même les cyclistes en cas d’accident. Découvrez 5 bonnes raisons de souscrire une assurance vélo :

1. Vous êtes protégé(e) en cas de vol de votre vélo


Que vous rouliez avec un vélo de ville traditionnel, un vélo électrique ou un vélo de course, l’assurance vélo de P&V vous protège toujours contre le vol de votre deux-roues, à condition que vous l’attachiez convenablement avec un cadenas. Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre fiche d’information et nos conditions générales.
 

2. Vous bénéficiez d’une assistance en cas de souci sur la route


Sur le chemin du travail ou en vadrouille lors d’une belle journée ensoleillée, il n’y a rien de plus fâcheux que d’avoir un souci avec son vélo. Un pneu plat ? Une chaîne qui déraille ? La plupart des assurances vélo, dont celle de P&V, offrent une assistance aux cyclistes. Votre vélo est réparé sur place et si la réparation se révèle impossible, votre assureur organise alors votre transport jusqu’à votre destination ou votre domicile. Pratique, non ?
 

3. Des frais matériels à la suite d’un accident ? Votre assurance vélo intervient


L’assurance familiale couvre les dégâts matériels et/ou les dommages corporels occasionnés à une tierce personne lors d’un accident, mais qu’en est-il des dégâts que vous subissez ? Ceux-ci sont couverts par votre assurance vélo, qui intervient dans les frais de réparation de votre vélo, de votre cadenas et/ou de vos accessoires assurés. P&V indemnise même les dégâts qui résultent d’une tentative de vol !
 

4. Vous êtes couvert en cas d’accident corporel


Les assureurs couvrent souvent les dommages corporels que subissent les cyclistes à la suite d’un accident. P&V vous propose par exemple cette garantie en option afin que vous puissiez composer une assurance vélo adaptée à vos besoins personnels. Nous versons des indemnités en cas d’invalidité permanente ou d’incapacité temporaire et prévoyons même le remboursement des frais médicaux.
 

5. Des vacances sereines


Vous prévoyez de faire du vélo en vacances ? La plupart des compagnies d’assurances couvrent les dégâts matériels occasionnés en Belgique, mais aussi à l’étranger. Lisez attentivement votre contrat pour savoir dans quels pays vous et votre vélo êtes couverts. Bonne balade !
 

L’assurance vélo de P&V


Notre assurance flexible pour vélo offre une couverture unique contre le vol et les dégâts matériels, en plus de proposer des garanties optionnelles aux assurés. Découvrez ici notre assurance vélo ou demandez plus de renseignements à un conseiller P&V.

La moto en été sous la canicule, ça se prépare !

Publié dans: Véhicule Vacances Moto

Image of the blog article

Dans notre beau pays, c’est avec impatience que nous attendons la fin de l’hiver pour pouvoir enfin sortir la moto du garage et retrouver la joie de rouler en plein air. Passé le printemps entre averses, éclaircies et giboulées de mars, les températures grimpent.

Prudence cependant, 70% des accidents mortels se produisent par beau temps et sur route dégagée ! Gardez vos protections ou plutôt troquez-les pour leur équivalent d’été : 

L’équipement moto d’été pour affronter la canicule


A partir de juin, on commence à ressentir la chaleur... puis la forte chaleur et très vite, la canicule !

Rouler à moto sous la canicule... on est toujours ravi d’avoir du soleil, mais l’équipement est lourd et chaud. Pour que rouler à moto en été reste un plaisir, il faut trouver des moyens pour supporter cette chaleur. La première piste, c’est votre équipement moto.

L’équipement moto obligatoire reste le même toute l’année : blouson, gants, pantalon, casque et bottes/bottines. En été, c’est toujours le même équipement, mais en version allégée :

  • Le blouson : plus léger pour l’été (on enlève la doublure isotherme) et surtout ventilé (tissu aéré pour que l’air vous rafraîchisse en roulant). 
    • Le blouson en mesh (tissu ventilé) est le plus aéré car le tissu laisse passer l’air... mais aussi l’eau ! Du coup, il n’est pas imperméable. Heureusement, il y a des doublures étanches (intérieure ou sur veste) pour pouvoir retirer ou ajouter une couche au cours de la journée.
    • Avec un peu plus de budget, le blouson en cuir ventilé offre un peu moins de fraîcheur mais plus de sécurité (le cuir étant plus résistant que le mesh). 

Sinon, il y a aussi les extras : un gilet que vous pouvez remplir d’eau froide !
 

  • Les gants : la version été enlève le rembourrage isotherme mais prend soin de conserver les protections nécessaires : c’est surtout la paume et le bout des doigts qui doivent être renforcés. Ils sont ventilés pour limiter la transpiration, en mesh ou en cuir léger et perforé.
     
  • Le pantalon : equipement obligatoire, il doit être suffisamment résistant pour vous protéger en cas de chute et de glissade sur la route ! En été, vous allez plutôt privilégier le pantalon textile dont la fibre de haute technologie fournit la protection nécessaire ou encore le jeans renforcé de kevlar, qui passe même pour un pantalon « normal ». Si votre budget le permet, un pantalon en Goretex vous laisse respirer tout en étant étanche...
     
  • Le casque : le casque est peut-être le seul élément de votre équipement qui ne change pas entre les saisons. Privilégiez plutôt un casque intégral ou modulable (plus facile à mettre et enlever) que le casque jet qui ne protège pas le menton ! Ce qui fait vraiment une différence pour les grosses chaleurs, ce sont les entrées d’air qui permettent une ventilation sur le visage, ça permet d’éviter l’effet sauna ! 
     
  • Les bottes/bottines : les pieds et les chevilles sont souvent les parties du corps les plus touchées dans une chute à moto ou en scooter, d’où l’importance d’un équipement spécifique. La bottine protège le pied (orteils et talons renforcés) et la cheville, la botte protège aussi le tibia. Prudence avec les chaussures à lacets, si les lacets se prennent dans les pédales de votre moto, vous courez un risque d’accident. Pour l’été, il existe des bottines ventilées en mesh ou dans d’autres matériaux perforés stratégiquement pour laisser passer l’air. L’essentiel étant de conserver les protections nécessaires.

Un rappel important : les passagers sont eux aussi tenus (en Belgique) de porter l’équipement moto obligatoire ! En cas de chute, ils courent les mêmes risques que le conducteur et doivent donc profiter des mêmes protections !

Et une dernière chose concernant les équipements : le noir chauffe car il absorbe la chaleur, le blanc la réfléchit ! Si on se penche sur l’offre en casques, gants, pantalons et blousons, le noir est omniprésent... mais ce n’est pas le meilleur choix par temps de canicule. Non seulement en termes de visibilité, mais aussi en termes de confort à cause de la chaleur. En fait, n’importe quelle couleur est préférable au noir pour ces deux raisons...

Les habitudes à adopter pour affronter la canicule à moto

Suivez les conseils des motards expérimentés, ces petits détails qui vous rendent la vie plus agréable :

  • Couvrez-vous ! Oui, ça paraît bizarre mais quand on roule, avec le vent, on ne sent pas les brûlures du soleil. La nuque, le cou et les poignets sont les zones à surveiller.
  • Evitez si possible les heures les plus chaudes, entre 16h et 18h. Les heures les plus fraîches sont avant 9h.
  • Ne garez pas votre moto en plein soleil. 
  • Méfiez-vous du bitume, qui, par endroits, peut fondre avec la chaleur.
  • Prenez garde aux usagers récréatifs en plus grand nombre sur la route et moins attentifs avec le beau temps.
  • Boire de l’eau avant de rouler puis pendant : prévoyez 500 ml/heure de route. Evitez l’alcool...
  • Protégez vos yeux : certains casques sont équipés d’une visière sombre, sinon n’oubliez pas vos lunettes de soleil.
  • Ouvrez les ventilations de votre casque si vous en avez...
  • Gardez un œil sur vos compagnons de route. 
  • Et si vraiment il fait trop chaud, arrêtez-vous à l’ombre et hydratez-vous calmement. 

Un motard averti en vaut deux. N’hésitez pas à partager ces quelques conseils. 

Il ne vous manque plus qu’une monture et une bonne assurance moto.

Bonne route !

Morsure de chien : quelle assurance en cas de morsure

Publié dans: Famille

Image of the blog article

Propriétaire de chien : quelle assurance en cas de morsure ?

Vous êtes l'heureux propriétaire d'un chien jeune et fringant. Mais que se passe-t-il si votre animal mord subitement un passant ? Êtes-vous alors responsable ? Et est-il utile de souscrire une assurance lorsque vous adoptez un chien ? Trouvez les réponses à vos questions ici. 

Est-il préférable de souscrire une assurance lors de l'acquisition d'un chien ?

Dès que vous devenez propriétaire d'un chien, vous êtes responsable de tout dommage que l'animal peut causer à autrui, même s'il s'échappe de votre maison ou de sa cage. Il est donc préférable d'assurer les conséquences financières de votre responsabilité. C'est pourquoi nous recommandons à toute personne possédant un animal de compagnie de souscrire une assurance familiale (assurance responsabilité civile famille).

Êtes-vous toujours responsable si votre chien mord quelqu'un ?

Si votre chien mord quelqu'un, il existe une présomption légale que vous êtes responsable, simplement parce que vous en êtes le propriétaire. Cependant, vous n'êtes pas toujours responsable. Cela dépend des circonstances. Mais vous devrez prouver que ce n'est pas vous mais quelqu'un d'autre qui est responsable. Et ce n'est pas facile. Par exemple, vous pouvez souligner que l'animal est devenu agressif par provocation ou par négligence de la part de la victime. Ou que des enfants ont jeté des pierres sur votre chien. 

Chez le vétérinaire ou au chenil

Vous n'avez peut-être pas surveillé votre chien lorsqu'il a montré les dents, par exemple parce que vous l'aviez laissé chez le vétérinaire ou placé dans un chenil pendant votre absence. Dans ce cas, la responsabilité du vétérinaire ou de l'exploitant du chenil peut être invoquée. En revanche, le fait que vous ayez confié votre animal de compagnie à vos voisins serviables pendant vos vacances ne signifie pas nécessairement que vous n'êtes pas responsable des problèmes causés par votre compagnon à quatre pattes.

L'issue n'est pas certaine

La prudence est donc de mise, les exemples ci-dessus étant purement informatifs. Dans les affaires judiciaires, il apparaît que deux cas très similaires sont parfois jugés de manière totalement différente. Dans certains cas, le tribunal décidera que la surveillance (et donc la responsabilité) a été transférée, alors que dans d'autres cas non, ce qui entraînera des conséquences très différentes.

Et si votre chien mord un autre chien ?

Les chiens à tendance agressive doivent être tenus en laisse et muselés. Néanmoins, il peut arriver que votre chien morde un autre chien. L'assurance familiale couvre les conséquences financières de votre responsabilité pour les dommages corporels subis ainsi que les dommages matériels. À propos, saviez-vous que, juridiquement parlant, la blessure infligée à un autre animal est un "dommage matériel" ? Concrètement, cela signifie que votre assureur remboursera les frais résultant de la blessure de l'autre chien, mais que vous devrez payer la franchise prévue par la police.

4 conseils pour les propriétaires de chiens

  1. Tenez toujours votre chien en laisse lorsque vous le promenez.
  2. Si votre chien réagit aux étrangers de manière agressive, mettez-lui une muselière.
  3. Vérifiez que vous avez souscrit une assurance familiale.
  4. Votre chien doit être micropucé et enregistré avant l'âge de huit semaines ou avant la vente ou l'adoption.

Un chien à la maison ? L'assurance familiale peut vous faire économiser de l'argent

Vous avez un chien ou un autre animal de compagnie à la maison ? Nous vous recommandons alors de souscrire une assurance familiale. Cette assurance peut vous épargner beaucoup d'argent et de tracas. Outre l'indemnisation des dommages causés à autrui dont vous êtes responsable, l’assurance protection juridique vous aidera à récupérer auprès de la partie responsable les dommages que vous avez vous-même subis du fait d'un chien tiers. Même si une solution à l'amiable s'avère impossible et qu'une procédure judiciaire est nécessaire. Dans ce cas, votre assureur prendra en charge les honoraires de l'avocat et les frais de justice.

Vous voulez en savoir plus ? Votre conseiller P&V se fera un plaisir de vous renseigner.

Cet article a été actualisé le 2 août 2021.

 

Nouveaux articles