PLCI : la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants

La formule d'épargne-pension la plus avantageuse pour les indépendants

Pour les indépendants, la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI) représente un excellent moyen de constituer une pension complémentaire. Vos primes bénéficient d'un rendement garanti, vous payez moins d'impôts et vous épargnez sur vos cotisations sociales. 

Outre la PLCI « ordinaire », vous pouvez opter, chez P&V, pour une PLCI sociale. Celle-ci comporte des garanties supplémentaires qui vous protègent, vous et votre famille, en cas d'incapacité de travail. Par ailleurs, la PLCI sociale vous permet d'épargner plus et donc de bénéficier d'un plus grand avantage fiscal.

Quatre raisons d'opter pour la PLCI de P&V Assurances:

  • vous versez jusqu'à 3 127,24 euros par an, à votre propre rythme
  • vous récupérez jusqu'à 70 % via des avantages fiscaux et sociaux
  • vous recevez 0,45 % de rendement garanti sur vos versements
  • vous pouvez ajouter des garanties complémentaires (PLCI sociale)

Épargner pour sa pension

 Choisissez vous-même combien et quand

Vous choisissez vous-même combien vous épargnez et si vous effectuez des versements mensuels, trimestriels ou annuels. Vous devez uniquement tenir compte des limites fiscales : 

  • au moins 100 euros par an et 
  • maximum 8,17 % de vos revenus professionnels imposables nets des trois dernières années, avec un plafond de 3 127,24 euros (en 2017). 

Pour une PLCI sociale, vous pouvez épargner un maximum de 9,40 %, avec un plafond de 3 598,05 euros.
Vous ne devez pas payer de taxe légale sur les primes.

En tant que dirigeant d'entreprise, vous pouvez parfaitement combiner une PLCI (sociale) et un engagement individuel de pension (EIP).

 Un rendement garanti

Vous bénéficiez d'un taux d'intérêt garanti de 0,45 % sur vos primes. Pour les versements ultérieurs, ce taux d'intérêt peut changer pendant la durée du contrat : tant à la baisse qu'à la hausse.

 Une participation bénéficiaire

Outre le taux d'intérêt garanti, vous pouvez éventuellement recevoir une participation bénéficiaire annuelle exonérée d'impôts. Le montant dépend de la conjoncture économique ainsi que des résultats de P&V. La participation bénéficiaire n'est pas non plus garantie à l'avenir.

 Un capital à la pension

Au moment de votre pension légale, vous recevez la réserve d'épargne constituée, après déduction des cotisations INAMI et de solidarité, et en tenant compte de l'imposition finale.

 Une avance PLCI pour immobilier

Vous pouvez recevoir une avance (ou une mise en gage avec reconstitution) sur le capital final de votre PLCI pour acheter un bien immobilier. Vous pouvez également demander cette avance pour construire, transformer ou rénover un bien immobilier.

 Si vous décédez avant votre pension

Dans ce cas, vos avantages sont transmis au bénéficiaire en cas de décès. Vous déterminez vous-même dans votre contrat qui est votre bénéficiaire en cas de décès. Ce bénéficiaire en cas de décès a droit à la réserve d'épargne totale constituée à ce moment-là. Vous pouvez également choisir de définir un montant minimal d'au moins 5 000 euros.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages fiscaux et sociaux de la PLCI de P&V Assurances ? Vous êtes intéressé(e) par une Pension Libre Complémentaire pour Indépendants pour votre conjoint(e) aidant(e) ? Votre agent P&V se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Des avantages fiscaux et sociaux

Vous récupérez jusqu'à 70 % de la prime épargnée, via l'abattement fiscal et la diminution de vos cotisations sociales. Aucune autre formule de pension n'offre des avantages aussi intéressants.

 L’avantage fiscal PLCI : un peu plus de 50 % de vos primes

Vos primes peuvent être déduites à 100 % en tant que charges professionnelles sur la tranche imposable supérieure. Ainsi, à la fin de l'année, vous récupérez jusqu'à la moitié de votre prime sous forme de réduction sur vos impôts. 

 L’avantage social PLCI : un peu plus de 20 % de vos primes

Vos cotisations sociales trimestrielles sont calculées sur la base de vos revenus. Comme vous pouvez déduire les primes versées au titre de votre PLCI chaque année de vos charges professionnelles, vos cotisations sociales baissent elles aussi considérablement*. Vous récupérez ainsi jusqu'à plus de 20 % de vos primes de PLCI. Pour les débutants, l'économie peut même atteindre plus de 40 %.

* Au plus tard au moment de la régularisation de vos cotisations sociales.

 L’imposition finale

Quand vous atteignez l'âge de la pension, vous avez droit à votre capital pension garanti. Lors du paiement de ce capital garanti, vous êtes encore redevable d'un certain nombre de cotisations et taxes. 

  • une cotisation INAMI de 3,55 % ;
  • une cotisation de solidarité variant entre 0 % et 2 % (selon le montant de l'allocation ainsi que le type d'allocation (allocation de pension ou allocation de décès)) ;
  • un impôt selon le modèle fiscalement avantageux de la rente fictive. 

Ce système prévoit que, chaque année, vous ajoutiez un petit pourcentage de 80 % de votre capital pension à vos revenus imposables pendant dix ans. Si vous avez moins de 65 ans, vous devez le faire pendant treize ans, sur une base de 100 % de votre capital pension. 

Grâce à la rente fictive, vous payez un impôt annuel limité au lieu d'une importante somme unique. En fonction de votre âge, vous devez déclarer au fisc entre 3,5 et 5 % de votre capital pension. 

P&V prélève pour vous la cotisation INAMI ainsi que la cotisation de solidarité, et les transmet aux instances compétentes. 

La PLCI sociale

Si vous optez pour une PLCI sociale, nous réservons 10 % de vos primes à des garanties de solidarité qui vous protègent, vous et votre famille, en cas d'incapacité de travail. 

 Un avantage fiscal plus important

La prime maximale pour une PLCI sociale étant 15 % plus élevée que pour une PLCI ordinaire, vous pouvez chaque année déduire 15 % de plus de vos impôts.

 Un capital pension plus important

Vous pouvez épargner 15 % de plus. Seuls 10 % de votre prime sont affectés aux garanties de solidarité. Autrement dit, vous épargnez 5 % supplémentaires pour votre pension. A la fin de votre carrière, cela représente un beau capital !

 Une garantie complémentaire en cas d'incapacité de travail

En cas d'incapacité de travail d'au moins 67 %, P&V assure : 

  • le paiement de votre prime à la fin de chaque trimestre ;
  • le versement d'une rente trimestrielle (revenu garanti).

Un délai de carence de 60 jours s'applique à ces garanties. Cela signifie que vous ne recevez aucune indemnité les deux premiers mois.

Risques

Qu'est-ce qui est garanti

La PLCI de P&V est une assurance de la branche 21. Votre capital fructifie chaque année et est protégé à 100 %. Le taux d'intérêt garanti en vigueur au moment du versement reste garanti jusqu'à la fin du contrat.

Qu'est-ce qui n'est pas garanti

  • Pour les versements futurs, un taux d'intérêt différent de celui d'aujourd'hui peut être en vigueur.
  • Le législateur peut, à l'avenir, adapter l'avantage fiscal et l'imposition finale.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la PLCI et la PLCI sociale ?

Parlez-en à votre agent P&V. Il examinera avec vous la formule la plus adaptée à votre situation personnelle.

Mentions légales

  • La durée de ce type de contrat est déterminée dans les conditions particulières.
  • Toutes les informations concernant les services et les produits sur ce site internet sont soumises aux règles du droit belge.
  • La Convention de Pension pour Travailleur Indépendant (CPTI) fait l’objet d’exclusions, de limitations et de conditions applicables au risque assuré : nous vous conseillons de lire attentivement les conditions générales applicables à cette assurance disponibles via ce site ou auprès de votre conseiller P&V.
  • En tant que client, vous êtes protégé par les règles de conduite MiFID.
  • Si vous avez une plainte ou une remarque, vous pouvez contacter votre conseiller P&V ou le service Gestion des plaintes
  • Pour obtenir des conseils personnalisés ou une offre d’assurance, contactez un conseiller P&V.
  • Découvrir les conditions générales