Bien choisir son casque de vélo : les principaux points de vigilance

Publié dans: Vélo

Image of the blog article

Le port du casque de vélo n’est pas obligatoire en Belgique, excepté pour les cyclistes qui roulent en speed pedelecs, ces vélos électriques capables d’atteindre une vitesse supérieure à 25 km/h et d’avancer sans que son usager n’ait à pédaler. Vous roulez avec un autre type de deux-roues ? Qu’à cela ne tienne ! Le port d’un bon casque reste vivement recommandé. Passons donc en revue les points à prendre en considération au moment de choisir votre casque de vélo.

Différents types de casques de vélo

Vous trouverez aujourd’hui dans le commerce un casque spécifique à chaque type de vélo, qu’il s’agisse d’un vélo de ville, d’un VTT ou d’un vélo de course. Cependant, rien ne vous empêche d’utiliser votre casque avec plusieurs types de deux-roues. Notez juste les quelques différences suivantes, qui vous permettent de profiter d’une expérience de cyclisme optimale :

  • Casques pour vélos de course : ces casques de vélos sont optimisés pour un meilleur aérodynamisme et affichent donc un profil plus élancé.
  • Casques pour VTT : ces casques sont conçus pour offrir une ventilation accrue et afficher un poids réduit, deux gages de confort pour la pratique de ce sport cycliste.
  • Casques pour BMX : ces casques couvrent une plus grande partie de la tête et passent souvent sous le menton pour offrir une protection intégrale.

Casque in-mold ou hardshell ?

Les casques de vélos peuvent être fabriqués de deux manières. Les casques dits « in-mold » sont composés d’une coque extérieure sur laquelle de la mousse est directement pulvérisée sous haute pression lors du moulage. Elles sont donc fusionnées entre elles. En revanche, les casques hardshell (aussi appelés ABS) se composent d’une coque extérieure et d’une couche de mousse moulées séparément et assemblées par la suite.

Le premier type de casque possède l’avantage d’être léger. Il convient donc mieux pour les longues balades à vélo de loisirs. Si vous roulez souvent ou faites du VTT et du BMX, il est néanmoins préférable d’opter pour un casque hardshell, plus lourd, mais plus résistant contre les objets pointus (les pierres et cailloux par exemple). Vous roulez à vélo avec votre enfant ou votre bébé ? Faites-lui également porter un casque hardshell, car sa tête est bien plus sensible aux chocs.

Achetez toujours un casque neuf

Chaque choc auquel est exposé un casque a pour conséquence de le fragiliser, même si des fissures ou dégâts ne sont pas forcément visibles sur la coque extérieure. De plus, les rayons UV affaiblissent eux aussi le degré de protection offert par les matériaux d’un casque. La règle d’or est donc la suivante : changez de casque tous les cinq ans et achetez toujours un casque neuf. Il est impossible de connaître l’historique d’un casque de seconde main et peut-être n’offrira-t-il pas une protection optimale.

Le marquage CE, gage de qualité

Un bon casque de vélo est toujours doté d’un marquage de conformité CE, suivi d’un numéro EN (1078 pour les casques pour adultes et 1080 pour les casques pour enfants). Ces indications vous garantissent en effet que le casque répond aux normes de production et de sécurité européennes et offre donc un bon niveau de sécurité au cycliste qui le porte. Sachez en outre que le port d’un casque EN 1078 est obligatoire si vous roulez en speed pedelec, comme expliqué plus haut dans l’article.

Casques pour hommes, femmes et bébés

Lors de la production des casques de vélos, les fabricants tiennent toujours compte de la taille et de la forme de la tête des personnes amenées à les porter. C’est la raison pour laquelle il existe dans le commerce des casques pour hommes, femmes, enfants et bébés. Dans la majorité des cas, les casques pour les tout-petits sont fabriqués dans des couleurs vives afin d’être mieux visibles sur les routes. Les risques d’accident impliquant nos bouts de chou sont ainsi réduits au maximum.

Pensez à votre assurance vélo

Vous avez choisi le bon casque de vélo pour vos sorties en deux-roues ? Pensez maintenant à souscrire une assurance vélo de qualité. L’assurance vélo de P&V offre une couverture exceptionnelle contre le vol et les dégâts matériels, mais aussi des garanties supplémentaires optionnelles. Découvrez ici notre assurance vélo ou demandez plus d’informations à votre conseiller P&V.

Nouveaux articles