La moto en été sous la canicule, ça se prépare !

Publié dans: Vacances Moto

Image of the blog article

Dans notre beau pays, c’est avec impatience que nous attendons la fin de l’hiver pour pouvoir enfin sortir la moto du garage et retrouver la joie de rouler en plein air. Passé le printemps entre averses, éclaircies et giboulées de mars, les températures grimpent.

Prudence cependant, 70% des accidents mortels se produisent par beau temps et sur route dégagée ! Gardez vos protections ou plutôt troquez-les pour leur équivalent d’été : 

L’équipement moto d’été pour affronter la canicule


A partir de juin, on commence à ressentir la chaleur... puis la forte chaleur et très vite, la canicule !

Rouler à moto sous la canicule... on est toujours ravi d’avoir du soleil, mais l’équipement est lourd et chaud. Pour que rouler à moto en été reste un plaisir, il faut trouver des moyens pour supporter cette chaleur. La première piste, c’est votre équipement moto.

L’équipement moto obligatoire reste le même toute l’année : blouson, gants, pantalon, casque et bottes/bottines. En été, c’est toujours le même équipement, mais en version allégée :

  • Le blouson : plus léger pour l’été (on enlève la doublure isotherme) et surtout ventilé (tissu aéré pour que l’air vous rafraîchisse en roulant). 
    • Le blouson en mesh (tissu ventilé) est le plus aéré car le tissu laisse passer l’air... mais aussi l’eau ! Du coup, il n’est pas imperméable. Heureusement, il y a des doublures étanches (intérieure ou sur veste) pour pouvoir retirer ou ajouter une couche au cours de la journée.
    • Avec un peu plus de budget, le blouson en cuir ventilé offre un peu moins de fraîcheur mais plus de sécurité (le cuir étant plus résistant que le mesh). 

Sinon, il y a aussi les extras : un gilet que vous pouvez remplir d’eau froide !
 

  • Les gants : la version été enlève le rembourrage isotherme mais prend soin de conserver les protections nécessaires : c’est surtout la paume et le bout des doigts qui doivent être renforcés. Ils sont ventilés pour limiter la transpiration, en mesh ou en cuir léger et perforé.
     
  • Le pantalon : equipement obligatoire, il doit être suffisamment résistant pour vous protéger en cas de chute et de glissade sur la route ! En été, vous allez plutôt privilégier le pantalon textile dont la fibre de haute technologie fournit la protection nécessaire ou encore le jeans renforcé de kevlar, qui passe même pour un pantalon « normal ». Si votre budget le permet, un pantalon en Goretex vous laisse respirer tout en étant étanche...
     
  • Le casque : le casque est peut-être le seul élément de votre équipement qui ne change pas entre les saisons. Privilégiez plutôt un casque intégral ou modulable (plus facile à mettre et enlever) que le casque jet qui ne protège pas le menton ! Ce qui fait vraiment une différence pour les grosses chaleurs, ce sont les entrées d’air qui permettent une ventilation sur le visage, ça permet d’éviter l’effet sauna ! 
     
  • Les bottes/bottines : les pieds et les chevilles sont souvent les parties du corps les plus touchées dans une chute à moto ou en scooter, d’où l’importance d’un équipement spécifique. La bottine protège le pied (orteils et talons renforcés) et la cheville, la botte protège aussi le tibia. Prudence avec les chaussures à lacets, si les lacets se prennent dans les pédales de votre moto, vous courez un risque d’accident. Pour l’été, il existe des bottines ventilées en mesh ou dans d’autres matériaux perforés stratégiquement pour laisser passer l’air. L’essentiel étant de conserver les protections nécessaires.

Un rappel important : les passagers sont eux aussi tenus (en Belgique) de porter l’équipement moto obligatoire ! En cas de chute, ils courent les mêmes risques que le conducteur et doivent donc profiter des mêmes protections !

Et une dernière chose concernant les équipements : le noir chauffe car il absorbe la chaleur, le blanc la réfléchit ! Si on se penche sur l’offre en casques, gants, pantalons et blousons, le noir est omniprésent... mais ce n’est pas le meilleur choix par temps de canicule. Non seulement en termes de visibilité, mais aussi en termes de confort à cause de la chaleur. En fait, n’importe quelle couleur est préférable au noir pour ces deux raisons...

Les habitudes à adopter pour affronter la canicule à moto

Suivez les conseils des motards expérimentés, ces petits détails qui vous rendent la vie plus agréable :

  • Couvrez-vous ! Oui, ça paraît bizarre mais quand on roule, avec le vent, on ne sent pas les brûlures du soleil. La nuque, le cou et les poignets sont les zones à surveiller.
  • Evitez si possible les heures les plus chaudes, entre 16h et 18h. Les heures les plus fraîches sont avant 9h.
  • Ne garez pas votre moto en plein soleil. 
  • Méfiez-vous du bitume, qui, par endroits, peut fondre avec la chaleur.
  • Prenez garde aux usagers récréatifs en plus grand nombre sur la route et moins attentifs avec le beau temps.
  • Boire de l’eau avant de rouler puis pendant : prévoyez 500 ml/heure de route. Evitez l’alcool...
  • Protégez vos yeux : certains casques sont équipés d’une visière sombre, sinon n’oubliez pas vos lunettes de soleil.
  • Ouvrez les ventilations de votre casque si vous en avez...
  • Gardez un œil sur vos compagnons de route. 
  • Et si vraiment il fait trop chaud, arrêtez-vous à l’ombre et hydratez-vous calmement. 

Un motard averti en vaut deux. N’hésitez pas à partager ces quelques conseils. 

Il ne vous manque plus qu’une monture et une bonne assurance moto.

Bonne route !

Nouveaux articles