Comment protéger votre famille et votre entreprise après votre décès?

Publié dans: Famille PME et indépendants

Image of the blog article

Pensez une assurance décès ou une garantie décès supplémentaire

Ce n’est certes pas une pensée réjouissante, mais que se passerait-il si vous veniez à disparaître? Si vous laissez derrière vous une famille, vos proches vont devoir se débrouiller avec un seul revenu. Et qu’adviendra-t-il de votre entreprise? Heureusement, il existe différents moyens de protéger votre famille et/ou votre entreprise. Par exemple, en souscrivant une Assurance décès temporaire ou en ajoutant une garantie Décès à votre EIP ou à votre PLCI.

Face au décès: chagrin et soucis financiers

En plus de l’immense chagrin qu’il suscite, un décès inopiné s’accompagne souvent aussi de soucis financiers. Continuer à supporter financièrement les charges fixes du ménage sera en effet bien plus difficile avec un revenu en moins. Songez par exemple au loyer, au prêt hypothécaire, au gaz et à l’électricité ou au crédit pour l’auto. Vous pouvez protéger votre famille contre ces tracas en concluant une assurance décès. En cas de décès, cette assurance versera un montant déterminé de façon à permettre le paiment des factures.

Assurance décès temporaire: flexible et avantageuse

Une première façon de protéger votre famille et votre entreprise consiste à conclure une Assurance décès temporaire. C’est une formule d’assurance très flexible où vous déterminez vous-même quand vous êtes protégé et pour quel montant. Vous pouvez, par exemple, choisir de conclure une Assurance décès temporaire aussi longtemps que vos enfants sont aux études. Ou juste après la naissance de votre enfant. C’est vous qui choisissez la somme qui est versée: vous êtes en effet le mieux placé pour savoir quel est le budget dont ont besoin vos proches pour maintenir leur niveau de vie.

Assurance décès temporaire: le fisc participe

Outre la sérénité qu’elle vous apporte, une Assurance décès temporaire de P&V est aussi très avantageuse. Plus vous la souscrivez jeune, plus la prime est basse. De plus, vous pouvez récupérer jusqu’à 30% de ces primes via la déductibilité fiscale.

Ajouter une garantie Décès à un EIP et une PLCI

Une deuxième façon de vous protéger consiste à ajouter une garantie Décès à votre PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants) ou votre EIP (Engagement Individuel de Pension). Vous connaissez sans doute déjà les avantages de l’EIP: dans le cadre de cette formule d’épargne, c’est votre société qui paie les primes pour une pension complémentaire, alors que c’est vous qui en êtes le bénéficiaire.

Réserve de pension + montant minimum pour vos proches

Lors de votre décès, vos proches touchent quoi qu’il en soit la réserve de pension que vous avez constituée. Avec une garantie complémentaire Décès, ils sont toutefois aussi assurés de recevoir un montant minimum déterminé. Ils recevront alors par exemple 50.000 euros, même si vous n’aviez pas encore constitué cette somme.

PLCI sociale: une rente jusqu’à 400% de la cotisation de pension

Il est aussi possible d’ajouter une garantie Décès à une PLCI. Ou de choisir une PLCI sociale. Dans ce cas, la prime maximum que vous pouvez épargner est 15% plus élevée que dans le cas d’une PLCI ordinaire. 10% de ce montant sont utilisés pour la souscription de couvertures supplémentaires, dont une rente en cas de décès. Ce qui signifie que vos proches reçoivent une somme supplémentaire au cas où vous viendriez à décéder avant l’âge de 60 ans. Cette rente peut atteindre 400% des cotisations de pension.

Prenez contact avec votre agent P&V

Quelle est la formule qui vous convient le mieux? C’est une question à laquelle votre agent P&V vous donnera la bonne réponse. N’hésitez dès lors pas à le contacter.

 

Contactez votre agent P&V 

Vous n'êtes pas encore client ? Trouvez un agent P&V près de chez vous.


Les plus consultés

Avec votre agent P&V:

  • Des assurances sans jargon
  • Une excellente connaissance des produits
  • Des rendez-vous quand cela vous convient