Quelle assurance vous couvre pour aller travailler en vélo ?

Dans les néologismes à la mode, on trouve le terme « vélotafeur », fait de vélo et taf (travail en argot)… soit les gens qui se rendent sur leur lieu de travail à vélo. Concrètement, pourquoi le faire, que faut-il prévoir pour le faire dans de bonnes conditions et que se passe-t-il en cas de problème ?

Pourquoi aller au travail à vélo ?

Il y a d’excellentes raisons pour se rendre au travail en vélo :

  • Votre santé ! 30 minutes d’activité physique quotidienne contribuent à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires ou de diabète, sans compter l’effet bénéfique sur le stress.
  • C’est bon pour la planète ! En évitant la voiture pour aller travailler, votre empreinte carbone diminue de l’ordre de 700 kg de CO2 par an pour un trajet de 10 Km.
  • C’est bon pour votre portefeuille ! Les coûts de l’énergie et du carburant étant ce qu’ils sont, vous ne pouvez qu’y gagner.
  • C’est bon pour votre ponctualité ! La durée de votre trajet ne dépend plus de la densité du trafic ou des aléas de la circulation.
  • Vous gagnez en liberté ! Vous vous arrêtez où et quand vous voulez sur le parcours sans devoir vous garer, pour faire une course, pour discuter avec quelqu’un, pour profiter d’un lever de soleil…

Que faut-il prévoir pour aller au travail à vélo ?

Prendre le vélo tous les jours de semaine vous rappelle très vite que sous nos latitudes, la météo est capricieuse et peut changer plusieurs fois en cours de journée. L’équipement revêtu le matin peut très bien ne plus convenir pour le chemin du retour en fin de journée.

A prévoir : d’une part l’équipement cycliste de base, d’autre part de quoi pratiquer votre activité professionnelle dans de bonnes conditions et rester dans les bonnes grâces de vos collègues.

Pour la pratique du vélo en Belgique, il y a en fait très peu d’obligations légales : emprunter les pistes cyclables et rouler sur la droite de la chaussée, ne pas mettre en danger les autres usagers faibles (piétons). Mais vous avez quand-même tout intérêt à prévoir :

  • Un cadenas
  • Un casque
  • Une assurance
  • Une assistance

Pour démarrer votre travail dans de bonnes conditions :

  • Un sac imperméable : sac à dos ou fontes, surtout si vous emmenez du matériel électronique
  • Une tenue et des chaussures pour le trajet et pour votre travail
  • Le nécessaire pour prendre une douche

Votre employeur vous soutient-il pour aller au travail à vélo ?

Un employeur bienveillant envers la mobilité douce pourra prévoir un vestiaire, une douche et des armoires fermées (lockers) où vous pouvez ranger votre casque et votre sac de sport.

Une assurance pour votre trajet domicile/lieu de travail en vélo ?

Un accident de vélo sur le chemin du travail peut être déclaré comme accident du travail. Mais si l’assurance de votre employeur va bien intervenir pour vos frais médicaux, il n’en sera rien pour les dégâts matériels occasionnés à votre vélo ou à ses accessoires. Pour cela, il faut souscrire une assurance vélo.  

Que couvre exactement une assurance vélo ?

En cas d’accident à vélo, sur le chemin du travail ou pas, votre assurance vélo de base couvre en principe les dégâts matériels mais vous couvre aussi en cas de vol, sans compter un service d’assistance dépannage (un pneu crevé est vite arrivé). Vous pouvez même choisir de vous couvrir pour les dommages corporels et/ou demander une protection juridique.

Roulez l’esprit léger grâce à l’assurance vélo de P&V

Notre assurance vélo flexible propose une excellente couverture contre le vol et les dégâts matériels ainsi qu’une assistance, en plus de garanties supplémentaires intéressantes. 

Découvrez ici notre assurance vélo ou demandez plus de renseignements à un conseiller P&V.

Ce document est un document publicitaire qui contient de l’information générale sur l’assurance P&V Vélo, développée par P&V, une marque de P&V Assurances, et qui est soumise au droit belge. Cette assurance fait l’objet d’exclusions, de limitations et de conditions applicables au risque assuré. Nous vous invitons donc à lire attentivement les conditions générales du produit et les fiches IPID applicables à ce produit avant d’y souscrire. Elles sont à votre disposition via le site internet www.pv.be ou sur simple demande chez un conseiller P&V. Le contrat d’assurance est conclu pour une durée d’un mois avec reconduction tacite.

En cas de plainte éventuelle, vous pouvez contacter un conseiller P&V, votre interlocuteur privilégié pour toutes vos questions. Il/Elle fera tout son possible pour vous aider au mieux. Vous pouvez aussi prendre directement contact avec le service Gestion des Plaintes de P&V qui examinera votre plainte ou remarque avec la plus grande attention. Ils concilieront au mieux les différentes parties et essayeront de trouver une solution. Vous pouvez les contacter par lettre (Gestion des Plaintes, Rue Royale 151, 1210 Bruxelles), par e–mail (plainte@pv.be) ou par téléphone 02/250.90.60. Si la solution proposée ne vous convient pas, vous pouvez vous adresser au service Ombudsman des Assurances (Square de Meeûs 35 à 1000 Bruxelles) par téléphone (02/547.58.71) ou par e–mail (info@ombudsman-insurance.be) (https://www.ombudsman-insurance.be).

En tant que client, vous êtes protégé par les règles de conduite en matière d’assurance. Pour obtenir des conseils personnalisés ou une offre d’assurance, contactez un de nos conseillers. Vous pouvez également consulter l’ensemble des informations légales.