Groupe P&V : investisseur responsable


Le Groupe P&V est un groupe coopératif fondé sur les valeurs à l’origine du mouvement coopératif, comme la démocratie, l'égalité, l'équité et la solidarité.

Comme coopérative, le Groupe adhère à une éthique reposant sur l'honnêteté, la transparence, la responsabilité sociétale et l'altruisme.

La priorité première du Groupe P&V est la création de valeur pour toutes les parties prenantes, et prioritairement pour le client, et non la création pure de profit pour ses actionnaires. Par ailleurs, le Groupe P&V s’inscrit dans le tissu sociétal de ses coopérateurs historiques et partage leurs préoccupations.

Dans le cadre de son plan d’action « Financer la croissance durable », la Commission européenne a décidé entre autres de favoriser et d’harmoniser l’information fournie par les acteurs du secteur financier sur leurs approches relatives à l’intégration des risques de durabilité (facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance). Pour cela, elle a adopté le règlement relatif à la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (Règlement 2019/2088 du 27 novembre 2019, dit « Règlement SFDR).

Le Groupe P&V est un investisseur responsable, attaché aux principes ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance), qui met tout en œuvre pour garantir la conformité aux exigences d’information et de transparence liées à notre approche relative à l’intégration des risques en matière de durabilité. 

Comment le Groupe P&V intègre les risques de durabilité dans sa stratégie d’investissement

 

En tant que groupe d’assurances  coopératif, P&V est un investisseur responsable attaché aux principes ESG (enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance). C’est pourquoi, la politique d’investissement qui intègre des principes ou pratiques durables et responsables dans la gestion de ses actifs, alignés avec les objectifs de développement durable des Nations unies (ODD), souhaite  mettre principalement l’accent sur les objectifs suivants :
 

  • ODD 3 – Santé et bien-être : via notre participation dans le Groupe Multipharma et l’ implication dans l’entreprise Cohezio

 

  • ODD 7 – Energie propre et d’un coût abordable : via notre participation dans des holdings énergétiques, ou le financement direct ou indirect de projets dans les énergies renouvelables

 

  • ODD 9 – Industrie, innovation et infrastructure : en investissant dans des projets d’infrastructure résiliente et durable

 

  • ODD 11 – Villes et communautés durables : par nos investissements dans les sociétés d’investissement régionales, l’économie sociale et via notre patrimoine immobilier qui respecte les critères de durabilité (comme par exemple la certification BREEAM)

 

  • ODD 13 – Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques : en excluant de nos investissements certains secteurs néfastes aux évolutions climatiques ou en investissant dans des projets visant à réduire l’impact du changement climatique.

Application de critères d’exclusion :


De façon générale, le Groupe P&V évitera d’investir dans des entreprises dont l’activité, peut entraîner des conséquences néfastes sur la santé et sur l’environnement, et s’abstiendra dans tous les cas d’investir dans les entreprises, gouvernements ou secteurs suivants :

  • Les paradis fiscaux ou régimes corrompus ou sujets aux violations de règles internationales
  • Les entreprises ou gouvernements qui ne respectent pas les droits fondamentaux des êtres humains (y compris les pratiques de torture, privation de liberté arbitraire, travail forcé et exploitation des enfants); 
  • Les entreprises qui violent délibérément la législation (sociale, fiscale, environnementale…) et les normes éthiques fondamentales ;
  • Les entreprises principalement actives dans des secteurs controversés, tels que l'industrie du tabac, les jeux d'argent et l'industrie du sexe et de la pornographie  
  • Les entreprises actives dans le secteur du charbon thermique (exploitation, extraction ou production d’électricité) et qui tirent plus de 15% de leurs revenus de ces activités ;
  • Les entreprises qui fondent leurs opérations sur la corruption et les pots-de-vin ; 
  • Les entreprises impliquées dans la production ou la vente d'armes.
     

Application de critères de développement responsable et durable


Sans faire de concession au point de vue du rendement, la stratégie d’investissement ne répond pas uniquement à des critères financiers, mais également à d’autres critères tels que des préoccupations sociales, éthiques et environnementales. De manière générale, la stratégie d’investissement mise en place par le Groupe P&V veillera à :

  • Orienter prioritairement les flux de capitaux vers des investissements socialement responsables 
  • Investir de manière privilégiée dans des secteurs ou industries de l’économie durable
  • Favoriser la transparence et une vision à long terme dans les activités économiques et financières.

Dans ce contexte, le Groupe P&V met en place un système de « screening positif » ou « screening d’inclusion » qui vise à favoriser les investissements dans les entreprises qui affichent des pratiques exemplaires ou, du moins, qui adoptent les meilleures pratiques de leur catégorie (« Best in Class »).  

 

 


En Immobilier direct, la certification BREEAM permettra d’évaluer la durabilité et la performance énergétique du patrimoine immobilier. Nous ciblons une certification pour l’entièreté de notre patrimoine et nous visons à améliorer le score BREEAM des immeubles existants. Pour les nouveaux immeubles dans lesquels nous investissons, nous visons un score  minimum BREEAM « very good ».

Tous ces critères seront régulièrement évalués et amenés à être revus en fonction notamment des nouvelles recommandations des Nations Unies et de la taxonomie des activités durables définies au niveau européen. 

En cas d’investissement dans des fonds de tiers, la sélection des fonds prendra en compte les étapes suivantes :

  • Lors de la phase de sélection des fonds, le Groupe P&V évaluera l’intégration des critères ESG par le gérant à l’aide d’un questionnaire de due diligence, ou à l’aide d’un screening fourni par un consultant spécialisé. 
  • En phase de suivi de l’investissement, le Groupe P&V évaluera le respect des critères ESG à travers les rapports des gérants externes.
  • Le Groupe P&V établira un dialogue avec les gérants externes afin de renforcer la prise en compte des enjeux ESG

Comment le Groupe P&V intègre les critères de durabilité dans ses offres de produits


Dans notre offre d’assurances-épargne et investissement, nous privilégions des fonds éthiquement responsables. Lors du choix de nos gestionnaires de fonds, nous ne nous laissons donc pas uniquement guider par leurs connaissances professionnelles car nous estimons important que leurs valeurs et normes correspondent aux nôtres.

Le Groupe P&V a conscience de son rôle social en tant qu'investisseur et souhaite contribuer au développement d'un système financier international plus durable. Nous sommes également convaincus que des investissements dans des entreprises et secteurs qui se préoccupent du développement durable dans les domaines ESG (environnement, société et gouvernance) constituent les meilleurs choix à terme.

Nous mettons cette conviction en pratique en appliquant un certain nombre de principes dans nos offres de produits d’assurance, et ce au travers de notre politique de placement pour les branches 21 et 23.

Branche 21 (rendements garantis)


Les investissements dans des secteurs dont les activités vont à l’encontre des valeurs du Groupe P&V (tabac, armes, charbon et exploitation minière) sont exclus de nos portefeuilles. 

En outre, chaque investissement est évalué à l’aune de la politique ESG du Groupe P&V, et une sélection « best-in-class » est opérée pour des secteurs comme l’énergie, l’acier, le transport, la mobilité et l’immobilier.

Branche 23 (associée à un investissement)


Notre choix de partenaires ne repose pas uniquement sur les connaissances professionnelles des gestionnaires de fonds, mais également sur des aspects éthiques. Nous estimons qu'il est essentiel que ceux-ci suivent les valeurs et les normes qui correspondent aux valeurs du Groupe P&V dans leur gestion des fonds.

Tous nos fonds sont dès lors gérés au minimum selon les Principes pour l'Investissement Responsable, une initiative internationale soutenue par les Nations Unies. Mais nous privilégions volontairement les partenaires qui vont au-delà de ces principes.

En plus d'exclure les activités controversées, nos partenaires prennent en compte des critères de sélection positifs liés à l'environnement, à la société et à la bonne gouvernance (ESG) dans leur politique d'investissement. Les entreprises qui affichent un bon résultat dans ces domaines ont dès lors plus de chances d'être reprises dans le portefeuille de placements.

Ceci se traduit concrètement par les actions suivantes : 

  • Nous interrogeons les gestionnaires d’actifs au sujet de leurs politiques ESG et des étiquettes de durabilité de leurs fonds.
  • Pour les fonds sous-jacents, le Groupe P&V prend en compte les risques liés à la durabilité sur base de la cote de durabilité Morningstar, le « Morningstar ESG risk score » et le « Morningstar Carbon Risk Score en Fossil Fuel involvement ».
  • En outre, le Groupe P&V surveillera les rapports du gestionnaire d’actifs externes sur les risques liés à la durabilité identifiés comme essentiels (p. ex., consommation d’énergie, consommation d’eau, gestion des déchets) en fonction de l’orientation du fonds.

Risque de durabilité


Le risque en matière de durabilité est défini comme un événement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s’il/si elle survient, pourrait avoir une incidence négative importante, réelle ou potentielle, sur la valeur de l’investissement.

Le risque en matière de durabilité peut être réparti en trois catégories :

Risque physique

Le risque physique (lié à des changements climatiques) directement lié à des événements climatiques (tels que inondations, incendies, tempêtes) ainsi qu’à des transformations climatiques sur le long terme (telles que les précipitations, variations extrêmes de températures, niveaux des océans, hausse de la température moyenne).

Le risque de transition

Le risque de transition qui provient de l’évolution/la transition vers une société bas-carbone. Ce risque peut avoir un impact sur la rentabilité et la stratégie d’investissements.

Le risque de responsabilité

Le risque de responsabilité par rapport aux changements climatiques (e.g. poursuites légales, etc.)