Voyager en voiture en Europe. Comment bien se préparer ?

Publié dans: Véhicule

Image of the blog article

Voyager en Europe en voiture ? 9 règles et conseils 

Vous comptez voyager cet été en Europe en voiture ? Comment rouler en toute sécurité ? Suivez nos 9 conseils !

1. Les documents de bord officiels : permis de conduire, carte verte…

Votre permis de conduire belge est valable dans toute l’Union européenne. Si vous souhaitez conduire hors de l’UE, demandez un permis de conduire international auprès de votre commune. Emportez aussi toujours avec vous le certificat d’immatriculation de votre véhicule ainsi que votre carte verte, vos documents de voyage, le numéro de votre contrat d’assistance voyage ainsi que celui de votre contrat d’assurance auto. Faites des photocopies de vos originaux : vous en laisserez un exemplaire chez vous et vous en garderez une copie dans votre hôtel.

Attention : rouler sans assurance est une infraction grave dans tous les pays de l’Union européenne !

2. Des papiers d’identité pour toute la famille et les animaux de compagnie

La carte d’identité électronique est valable dans toute l’UE. Pour voyager, vos enfants de moins de 12 ans doivent posséder une Kids-ID. Si le pays visité l’exige, les enfants devront également disposer de leur propre passeport.

Vous voyagez avec un animal de compagnie ? Demandez à votre vétérinaire de vous fournir un passeport européen précisant que votre animal est bien vacciné contre la rage.

Outre la micro-puce (transpondeur électronique), le tatouage est généralement reconnu dans la plupart des pays européens comme identification de votre animal de compagnie. Toutefois, celui-ci doit avoir été posé avant le 3 juillet 2011 et être bien lisible.

3. Le code de la route

Attention aux limitations de vitesse ! Ne dépassez pas 112 km/h sur les autoroutes d’Irlande du Nord et de Grande-Bretagne, par exemple. Roulez toujours avec les phares allumés, même en plein jour, en Norvège, Pologne, Serbie, Turquie, Suède et Suisse.

Evitez toujours l’alcool au volant. Sachez que le seuil de tolérance du taux d’alcoolémie est plus bas chez certains voisins européens que chez nous : 0,2mg/ml en Pologne, Estonie, Norvège et Suède. C’est même tolérance 0 en Slovaquie, Hongrie et Tchéquie ! Renseignez-vous également sur le type de pneus dont il faut équiper votre voiture dans certains pays.

4. Alcotest, triangle de signalisation et veste de sécurité

En France, la loi vous impose d’avoir un alcotest dans le véhicule. Vous ne serez toutefois pas pénalisé si vous n’en avez pas. Un triangle de signalisation et une veste de sécurité doivent se trouver dans l’habitacle.

5. La location de voiture

L’âge minimum pour louer une voiture se situe généralement entre 19 et 25 ans. Il y a parfois un âge maximal variant de 65 à 75 ans.

6. Le prix des autoroutes

Dans certains pays, vous devez passer par des péages pour utiliser les autoroutes. Dans certains pays, vous aurez besoin d’une vignette à apposer sur votre pare-brise. C’est le cas en Suisse, Autriche, Slovénie, Slovaquie et Tchéquie. Vous pouvez acheter ces vignettes autoroutières dans les stations-services à proximité de la frontière.

7. Rouler avec les phares allumés en journée

Dans plusieurs pays, il est obligatoire de rouler avec les phares allumés en plein jour, comme le Danemark, la Croatie, la Suède, la Slovénie, la Slovaquie, la Tchéquie, la Norvège, la Pologne, l’Estonie et la Lettonie. En Italie, vous devez allumer vos phares en journée uniquement si vous empruntez les autoroutes (donc pas en milieu urbain). En Hongrie, vous allumerez également vos phares en journée, pour autant que vous soyez en dehors des villes. En Roumanie, cette obligation est de mise pour les routes nationales et les autoroutes.

8. Les us et coutumes locales

En Italie, l’automobiliste klaxonne simplement pour signaler sa présence, pas forcément pour prévenir d’un éventuel danger. En Allemagne, vous serez mal vu si vous ne laissez pas traverser un piéton. En Grèce, la voie d’arrêt d’urgence est utilisée comme une voie supplémentaire.

9. Les restrictions régionales

  • En Italie, existent des ZTL ou Zona Traffico Limitato. Généralement situées dans les centres historiques, ces zones ne peuvent être empruntées que par les riverains. Par exemple à Rome, il faut un permis spécial pour accéder au centre-ville durant les jours ouvrables de 7h à 20h.
  • La France aussi a introduit des zones à circulation restreinte (ZCR). Vous devez apposer une vignette, aussi appelée Certificat de Qualité de l’Air (CQA), sur votre pare-brise avant pour y circuler. Vous pouvez vous la procurer via ce site.
  • Attention : à partir de juillet 2017, les véhicules diesel immatriculés avant le 31 décembre 2001 ne pourront plus circuler dans Paris.
  • En Allemagne, certaines villes exigent que votre véhicule soit muni d’une vignette environnementale. Elle se décline en trois couleurs (vert, jaune et rouge) et indique si votre véhicule peut ou non entrer dans ces zones environnementales.

Vous trouverez encore plus d’astuces et conseils pour voyager en Europe sur le site web des Affaires étrangères.  

Pensez à une bonne assistance

Pour un montant abordable, P&V vous permet de partir en toute sérénité avec une assistance qui vous épaulera 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. C’est particulièrement pratique si vous ne parlez pas la langue du pays visité.

 Contactez votre agent P&V pour de plus amples informations. 


Nouveaux articles

Avec votre agent P&V:

  • Des assurances sans jargon
  • Une excellente connaissance des produits
  • Des rendez-vous quand cela vous convient