Comment choisir le vélo de son enfant ?


Du grand bébé aux portes de l’adolescence, votre enfant a la bougeotte. Son déplacement accélère en grandissant : ramper, marcher, courir... arrive très vite le moment où la poussette ne lui suffit plus et le vélo est un choix tout indiqué pour lui permettre de se déplacer, jouer, se dépenser... et vous suivre partout pour vous montrer ses prouesses. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir son premier vélo... et les suivants.

Quel type de vélo pour un enfant de 2 à 5 ans ?


Apprendre à rouler à vélo demande tout un apprentissage, souvent parsemé de chutes. Avant de parvenir à contrôler un vélo, l’enfant peut apprendre avec des « vélos » intermédiaires comme une draisienne, un tricycle ou un vélo à petites roues d’appoint.

  • Une draisienne est un vélo sans pédales que l’enfant fait avancer en marchant ou en courant pour prendre de la vitesse, quelque part l’évolution du trotteur avec lequel l’enfant est déjà familier. C’est aussi un bon moyen pour apprendre naturellement l’équilibre sur deux roues. On la recommande pour les enfants entre 2 et 5 ans.
  • Un tricycle (vélo à trois roues) est très stable et permet à l’enfant de se déplacer pratiquement partout tout en s’amusant avec peu de risque de chute. Les psychomotriciens lui reprochent cependant une position contraignante.
  • Un vélo à petites roues (stabilisateurs) lui permet d’acquérir le maniement des pédales, la coordination et le maniement du vélo. En fait, c’est un vélo... sans le défi de l’équilibre.

De ces trois formules, draisienne et vélo + petites roues, notre préférence pour les enfants de 2 à 5 ans se porte sur la draisienne qui prépare naturellement l’enfant à sa transition vers le vélo 2 roues en lui apprenant l’aptitude la plus difficile à acquérir : l’équilibre.

Quel type de vélo après 5 ans ?


Un vélo « pour grand » vous demandera de la patience pour lui apprendre à rouler en confiance. Vous pouvez déjà choisir entre vélo de ville, VTT ou BMX.

  • Un vélo de ville est conçu pour rouler sur une surface dure : trottoir, piste cyclable, bitume,  béton...
  • Un VTT (vélo tout terrain) est conçu pour les randonnées hors route : bois, chemins de terre, prés...
  • Un BMX est un vélo plus extrême, voire acrobatique. Conçu pour faire des figures de style, mais il est souvent utilisé par les enfants comme un vélo de ville.

Les détails plus techniques


L’offre en vélos pour enfants est très variée, à tel point qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici un petit tour des options proposées chez les vendeurs spécialisés...
 

Quels sont les systèmes de freins pour un vélo enfant ?


Étonnamment, les vélos pour enfant proposent déjà toute une panoplie d’options pour le freinage :

  • Rétropédalage : le freinage est contrôlé par le pédalier, il faut pédaler en arrière pour freiner. C’est le plus facile à utiliser pour un débutant. Il évite en tout cas tout risque de « soleil » ou salto avant, quand on freine brutalement sur le frein avant.
  • Etriers /freins sur jante /V-brake : les freins classiques vélo qui font pression sur la jante, c’est le système le plus répandu.
  • Freins à disque : type de frein qu’on retrouve aussi sur les voitures, pression sur un disque qui tourne parallèlement à la roue. Vélos plus haut de gamme à vocation plus sportive.
     

Quels sont les systèmes de vitesses pour un vélo enfant ?


Au début, une seule vitesse. Le premier défi est de maîtriser l’équilibre, le freinage et la direction. Les vitesses supplémentaires seront nécessaires plus tard, quand les distances parcourues s’allongent et la vitesse accélère.
 

Vélo de fille ou de garçon ?


Autrefois, il y avait une différence très marquée entre les vélos pour filles et ceux des garçons : la barre horizontale qui relie la selle au guidon pour rigidifier le cadre sur les vélos masculins. Cette barre n’existait pas sur les vélos pour filles, ce qui leur permettait de rouler en jupe ou en robe.

Aujourd’hui, l’évolution des matériaux ne requiert plus cette barre pour avoir un cadre solide et résistant aux chocs. Si cette barre existe encore sur certains vélos masculins... c’est plus par tradition.
 

Comment choisir un vélo à la bonne taille ?


Une erreur courante est d’acheter un vélo plus grand pour anticiper sur la croissance rapide de l’enfant. C’est une formule économique qui n’est pas sans danger car elle pourrait compliquer la maîtrise du vélo pour votre enfant voire le mettre en danger s’il est amené à circuler sur la route. En fait, le test le plus simple est d’emmener votre enfant dans un magasin de vélos et lui demander de s’asseoir sur la selle. Si ses deux pieds touchent le sol à plat en même temps, c’est la bonne taille. Et vous pouvez quand-même anticiper (un peu) la croissance de l’enfant en réglant la selle au plus bas pour faire le test. Le vélo ne grandira plus... l’enfant, oui. Il suffira de relever la selle au fur et à mesure.

Sinon, pour vous aider, voici un tableau de correspondance 

NB :

  • La taille des vélos est exprimée en pouces où 1 pouce ou 1' = 2,54 cm
  • Un vélo 20’ indique le diamètre de ses roues, soit 50,8 cm.
  • La taille de l'enfant est exprimée en centimètres.

Diamètre des roues (pouces)

Age de l'enfant (ans)

Taille de l'enfant (cm)

14'

3-5

90-105

16’

4-7

105-135

20’

6-10

120-155

24’

9-13

130-165

Bien sûr, chaque enfant grandit à son propre rythme. Tenez surtout compte de sa taille et dans le doute, demandez au vendeur, il est souvent de bon conseil.

Ceci dit, en parlant de taille de vélo...
 

Quand faut-il changer le vélo d’un enfant ?


D’une part, il y a la hauteur de la selle à considérer. Mais il y a aussi la longueur du vélo. Quand les genoux cognent le cadre ou le guidon ou quand l’enfant roule avec le torse trop rapproché du guidon, il est plus que temps de passer à la taille supérieure.
 

Quels sont les accessoires nécessaires pour un vélo d’enfant ?


Les vélos pour enfants, les vélos de course et VTT ne sont pas à l’heure actuelle soumis à une obligation d’équipements de sécurité. Mais nous recommandons quand-même fortement pour les enfants l’installation de feux et catadioptres, tant pour voir qu’être vus par les autres utilisateurs de la voie publique. 

Même si ce n'est pas obligatoire, porter un casque et/ou une veste réfléchissante ne peut qu'augmenter la sécurité de vos enfants à vélo !

Voici une liste non-exhaustive des accessoires proposés pour les vélos enfant :

  • Un casque ! Et certains sont même équipés d’une mentonnière.
  • Des catadioptres / vêtements réfléchissants si la lumière diminue ou quand le temps et la lumière se dégradent.
  • Une sonnette ! Un petit bout à vélo est invisible pour un véhicule élevé. Il doit se faire entendre s’il n’est pas sûr d’être vu.
  • Un cadenas
  • Un garde-chaîne : une protection qui empêche de se prendre les vêtements dans la chaîne.
  • Des feux avant/arrière assez visibles la nuit tombée ou par mauvais temps (le retour de l’école en hiver)

Vous voilà mieux informés pour trouver le cadeau qui ne manquera pas de créer des sourires et des rires chez votre enfant. N’oublie pas de lui enseigner comment fonctionne le trafic, où il peut rouler et où il ne peut pas, comment fonctionnent les feux, à quoi il doit faire attention, etc.

Le vélo est un premier envol vers la liberté... à faire en toute sécurité. Jetez un coup d’oeil sur notre assurance P&V vélo !

Dites-nous en plus sur votre vélo

Je souhaite assurer mon
Celui-ci a
d'un an.
Son prix d'achat, accessoires et TVA inclus est de
Calculez mon prix