Par qui et comment est géré le capital de l’épargne?

Vous êtes seul titulaire du plan d’épargne de votre (petit-)enfant. L’âge auquel vous souhaitez qu’il accède à son capital fixe la durée du contrat.

En tant que preneur d'assurance, vous restez maître à bord :

  • vous êtes le seul à pouvoir retirer le capital constitué;
  • vous déterminez à qui doit être versé le capital à la date d'échéance du contrat;
  • si votre enfant est le bénéficiaire, et que, à la date d’échéance du contrat, vous estimez qu’il n’est pas assez mature, vous pouvez demander que le capital vous soit versé et décider d’un moment approprié pour lui en faire profiter.

Si vous décédez avant l'échéance de votre plan d'épargne, votre contrat cesse immédiatement et la réserve accumulée, (éventuellement augmentée d’un capital décès) est versée au bénéficiaire de votre choix (conjoint, (petit-)enfant, parents,...)

Si votre bénéficiaire est votre (petit-)enfant et qu’il est mineur à ce moment-là, l’argent est alors versé sur un compte bloqué jusqu'à ses 18 ans.

Comment épargner le montant que je me suis fixé quoi qu’il arrive?

Épargner pour des enfants est généralement un projet à long terme. Cela signifie donc que de nombreux événements peuvent vous empêcher d'épargner comme vous le souhaitez. En cas de maladie ou d'accident, vous pouvez, par exemple, être en incapacité de travail, ou dans le pire des cas, décéder. P&V vous offre deux garanties complémentaires à cet égard :

  • Une restitution de prime
    Si vous êtes en incapacité de travail, P&V épargne votre prime mensuelle pour vous après 90 jours d'incapacité et en fonction de votre degré d'incapacité. Le capital d'épargne de votre enfant continue ainsi de s'accroître durant votre incapacité de travail
     
  • Un capital décès complémentaire
    Imaginez : vous commencez un plan d'épargne afin de pouvoir offrir à votre enfant la somme de 25 000 euros à son 21e anniversaire. Avec un capital décès complémentaire, le montant prédéfini est déjà garanti dès le premier jour de votre plan d'épargne. Vous décédez avant d'atteindre votre objectif ? Le plan d'épargne s'arrête et P&V verse immédiatement 25 000 euros à votre partenaire, ou directement à votre enfant. Si vous avez opté pour le versement à votre enfant et qu’il (ou elle) est encore mineur(e) ? Dans ce cas, le montant est versé sur un compte bloqué jusqu'à ce qu’il (ou elle) soit majeur.

Dois-je payer des impôts sur le montant épargné?

Vous envisagez d'épargner pour votre enfant via un l’Epargne jeune  (ou « via le Plan jeune » ou « via l'Épargne Libre ») de P&V. Un choix sensé et fiscalement avantageux. Tenez tout de même compte du fait que chaque versement est soumis à une taxe sur les primes de 2%. Cependant, l’avantage est  que vous ne payez pas de précompte mobilier à la date d'échéance, sauf si vous épargnez via un plan à taux fixe (branche 21) ou mixte (combinaison branche 21 et branche 23) et que vous prélevez (une partie de) l'argent durant les huit premières années du plan d'épargne. Dans ce cas, vous payerez un précompte mobilier sur la partie en branche 21.

Retrouvez plus d’informations à ce propos dans le document d'informations clés.

Mon enfant peut-il librement disposer de l’épargne à partir de 18 ans?

Seul le preneur d'assurance (généralement un des parents) peut réclamer la réserve pendant la durée du contrat. L'enfant pour lequel vous épargnez ne peut pas le faire.

En tant que preneur d'assurance, vous choisissez qui recevra l'épargne à la date d'échéance ou en cas de décès prématuré : votre partenaire, votre enfant ou vous-même. Si vous désignez votre enfant comme premier bénéficiaire, vous pouvez encore modifier votre choix plus tard : vous gardez donc toujours le contrôle. Votre enfant est arrivé à l'âge requis pour disposer de son épargne ? Désignez-le comme premier bénéficiaire. Si vous estimez qu'il est encore un peu tôt, désignez alors votre partenaire et/ou vous-même comme bénéficiaire(s).

 

Puis-je faire des versements en plus ou prélever le montant (ou une partie de celui-ci) de manière anticipée?

Pendant la durée de votre plan d'épargne, vous pouvez à tout moment verser un montant complémentaire. Vous choisissez vous-même le montant. La marraine, le parrain, les grands-parents, etc. peuvent aussi donner un coup de pouce à votre enfant en versant un montant libre.

Vous souhaitez prélever partiellement ou complètement votre épargne de manière anticipée ? C'est possible, mais vous devrez alors payer des frais de sortie en cas de prélèvement avant l'échéance. Ils se chiffrent à 5% et baissent de 1% par an au cours des cinq dernières années. Exemple : votre plan dure jusqu'au 21e anniversaire de votre fils, mais vous prélevez l'épargne juste après son 18e anniversaire. Dans ce cas, vous payerez des frais de sortie de 3%.

En cas de prélèvement (partiel) durant les huit premières années du plan d'épargne, vous devrez parfois aussi payer un précompte mobilier. Il sera seulement dû sur l'éventuelle partie en branche 21, sauf si vous avez opté dans votre plan pour une couverture décès supérieure à 130% des primes versées. Les prélèvements après les huit premières années ou dans la partie en branche 23 ne sont jamais soumis au précompte mobilier.