Speed pedelecs: désormais réglementés par la loi

Publié dans: Véhicule

Image of the blog article

Nouvelles règles pour les vélos électriques rapides 

La vente de vélos électriques ne cesse de croître en Belgique. Le législateur aussi l’a constaté. Depuis le 1er octobre 2016, la législation relative à l’immatriculation de ces vélos a changé. Depuis cette date, les vélos électriques sont répartis en 3 catégories, dotée chacune de ses obligations.

3 catégories de vélos électriques

1. Les vélos avec assistance électrique au pédalage (≤ 250W et ≤ 25km/h)

  • ne disposent que de l’assistance au pédalage (le moteur ne donne une poussée que lorsque vous pédalez) ;
  • sont considérés comme des vélos ordinaires.

2. Les vélos motorisés (≤1000w et ≤25 km/h)

  • ont toujours l’assistance au pédalage et parfois un moteur qui donne une poussée sans que vous pédaliez activement ;
  • nécessitent un certificat de conformité ;
  • si le moteur fonctionne de façon autonome (donc sans pédaler) le vélo doit être assuré comme un véhicule motorisé ;
  • vous devez être âgé de 16 ans minimum pour pouvoir le conduire.

3. Speed pedelecs, les vélos électriques rapides (≤4000w et ≤45 km/h)

  • peuvent rouler jusqu’à 45 kilomètres par heure et tombent donc dans la catégorie des cyclomoteurs ;
  • le port du casque est obligatoire ;
  • vous devez être titulaire du permis de conduire (AM, A1, A ou B) ;
  • votre speed pedelec doit être immatriculé auprès de la DIV ;
  • vous avez besoin d’une petite plaque minéralogique, qui commence par ‘P’ et mesure 10 cm sur 12 cm.

Les assurances pour les vélos électriques

Si le moteur de votre vélo électrique fonctionne de façon autonome, donc sans que vous deviez pédaler, vous devez souscrire une assurance auto. Un tarif spécifique s’applique aux vélos.

Votre vélo n’est équipé que de l’assistance électrique au pédalage, vous devez donc toujours pédaler ? Alors, l’assurance familiale de P&V suffit. Sont pris en charge les dommages que vous causez à des tiers avec votre vélo électrique.
Attention : l’assurance familiale et l’assurance RC auto ne couvrent que les dommages causés aux tiers.

Envie d’en savoir plus ? Contactez votre agent P&V

Vous avez des questions concernant cette nouvelle législation ? Vous souhaitez de plus amples informations concernant l’assurance familiale ou auto ? Prenez contact avec votre agent. Il se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. 

Pas encore client ? Trouvez ici un agent P&V. 


Nouveaux articles

Avec votre agent P&V:

  • Des assurances sans jargon
  • Une excellente connaissance des produits
  • Des rendez-vous quand cela vous convient