Préparer sa moto pour l'hiver

Publié dans: Vacances Moto

Image of the blog article

La belle saison est terminée : journées plus courtes, feuilles d’arbres, routes glissantes, l’hiver arrive. Pour de nombreux motards, cela veut dire qu’il est temps de ranger sa moto… mais pas n’importe comment ! Voici nos meilleurs conseils pour hiverner votre moto en douceur pour qu’elle retrouve la forme dès le retour du printemps...

Pourquoi hiverner sa moto ?

Pour la retrouver en bon état et reprendre la route sans problème au printemps. Mais hiverner sa moto, ce n’est pas juste la ranger dans un coin du garage ou d’un quelconque abri en espérant la retrouver comme après une nuit de sommeil. Si vous espérez la conserver longtemps en bon état, il y a des précautions à prendre pour la préparer à une période d’inactivité de plusieurs mois.

Le meilleur endroit pour hiverner sa moto

Le meilleur abri d’hiver pour votre moto sera au sec et protégé des intempéries... et des voleurs. Vous pouvez utiliser une housse de protection mais attention : un modèle imperméable garde la condensation et peut générer de la corrosion. Evitez tout autant une couverture en coton ou en laine qui absorbera l’humidité, source encore de corrosion et moisissures.

Un petit investissement à faire : une housse pour moto que vous trouverez facilement chez les vendeurs spécialisés à partir de 20-30€. Attention à bien distinguer les housses d’extérieur et d’intérieur...

Si vous ne disposez pas d’un endroit protégé des intempéries, optez pour une housse imperméable.

Les points clés auxquels vous devez porter votre attention avant de la laisser s’endormir les longs mois d’hiver :

  • Essence
    Soit vous faites le plein (en 98 octanes plus un additif stabilisateur dans l’essence avant de faire tourner pour que l’essence circule), soit vous faites le vide en vidant complètement le réservoir et en le laissant ouvert pour qu’il sèche.
     
  • Batterie
    Une batterie inutilisée pendant plusieurs mois est à priori une mauvaise idée. Débranchez-la et stockez-la au sec à température ambiante.
     
  • Moteur - huile
    Remettez à niveau l’huile du moteur et de la boite de vitesse.
    Au printemps, pensez à vidanger l’huile du moteur et à changer le filtre à huile avant de relancer la mécanique.
     
  • Chaîne
    Lavez, brossez, puis essuyez bien la chaîne pour enlever l’humidité avant de bien la graisser.
    Attention à ne pas mettre de graisse sur le système de freinage !
     
  • Pneus
    Le caoutchouc, c’est mou... sauf quand c’est bien gonflé. Gonflez bien vos pneus avant d’entreposer la bête.  L’essentiel est que les pneus ne restent pas à plat, ce qui les abimerait dans la durée.
     
  • Carénage, carrosserie et mécanique
    Etape 1 : lavez votre moto. La saleté attaque la peinture et attire la rouille.
    Etape 2 :   Le meilleur ennemi de votre belle endormie cet hiver, ce sera l’humidité et par extension, la corrosion. Le lubrifiant de silicone est votre ami : un passage bien étalé sur les parties métalliques/chromées les aidera à tenir tout l’hiver sans craindre la corrosion.
     
  • Suspensions
    Pensez à mettre votre moto sur béquilles d’atelier ou sur cales afin de soulager tant les pneus que les suspensions. Un mauvais pli dans un pneu ou des suspensions ramollies retarderont le retour sur la route au printemps.
     
  • Echappement
    On n’y pense pas forcément mais pensez à boucher le pot d’échappement et toutes les entrées de la moto pour éviter l’invasion des rongeurs qui cherchent à se protéger du froid.

Patience, le printemps reviendra...

Lorsque vous reprendrez la route, n’oubliez pas qu’une assurance RC moto est obligatoire, de même que l’équipement réglementaire du motard.

Nouveaux articles