L’assurance vélo, compagnon indispensable des cyclistes

Publié dans: Vélo

Image of the blog article

Si l’assurance familiale couvre les dégâts matériels et dommages corporels subis par une autre partie, elle ne vous protège pas personnellement en tant qu’assuré, ni même votre vélo ou autre engin de mobilité douce assimilé (trottinette électrique, hoverboard, etc.). Tel est précisément l’intérêt d’une assurance vélo : vous protéger lorsque vous roulez avec votre deux-roues et couvrir ce dernier face aux aléas de la vie. Voici les avantages offerts par une assurance de ce type !

Une assurance non obligatoire, mais pas pour autant inutile

La loi belge n’impose pas aux cyclistes de souscrire une assurance vélo, puisque leur assurance familiale couvre déjà les éventuels dommages qu’ils pourraient occasionner à autrui. En revanche, une assurance vélo propose des garanties intéressantes pour se protéger soi-même en tant que cycliste et couvrir son deux-roues face aux accidents ou aux actes mal intentionnés.

Les garanties de base d’une assurance vélo sont généralement la couverture contre les vols, contre les dégâts matériels et l’assistance aux cyclistes. Votre précieux deux-roues a disparu de l’endroit où vous l’aviez attaché avec votre cadenas ? Vous êtes victime d’un bikejacking ? Vous pourrez alors compter sur une indemnité de votre compagnie d’assurance. Idem si votre vélo subit des dégâts matériels à la suite d’un accident, d’un acte de vandalisme ou de catastrophes naturelles.

Enfin, vous pourrez aussi compter sur une aide en cas de souci sur la route. Pneu crevé ? Panne de votre vélo électrique ? Un appel à votre compagnie d’assurance suffira à vous sortir de ce pétrin. Un transport de votre vélo et vous-même est même prévu jusqu’à votre domicile, à votre lieu de destination ou jusque chez un réparateur si le problème ne peut être résolu sur place. De quoi rouler à vélo l’esprit léger !

Protection du cycliste et protection juridique en option

À cette couverture de base s’ajoutent chez P&V deux couvertures optionnelles. Grâce à la protection du cycliste, vos frais médicaux sont pris en charge et vous bénéficiez d’une intervention financière en cas d’incapacité permanente ou temporaire suite à un accident (le port du casque de vélo n’en reste pas moins recommandé). Vous êtes en litige avec le fabricant du vélo que vous venez d’acheter ? Un piéton traverse la chaussée en dernière minute et vous ne pouvez l’éviter ? En tort ou en droit, la protection juridique d’Arces est là pour défendre vos intérêts.

L’assurance vélo, une assurance pour tous les types de deux-roues

Son nom ne l’indique donc pas, mais une assurance vélo offre bel et bien une protection pour tous les types d’engins de mobilité douce. Outre les vélos traditionnels et électriques, les segways, hoverboards et trottinettes électriques sont par conséquent aussi couverts. Il en va de même pour vos accessoires, mais certaines conditions sont souvent liées à cette couverture proposée. Veillez donc à lire attentivement la fiche d’information et les conditions générales rédigées par les assureurs.

Attention si vous possédez un speed pedelec

Les vélos électriques de type speed pedelec, capables d’avancer sans que le cycliste pédale et d’atteindre une vitesse supérieure à 25 km/h, ne peuvent être uniquement couverts par une assurance vélo : leur propriétaire doit également souscrire une assurance responsabilité civile au regard de la loi belge, comme c’est le cas pour les voitures ou les motos.

Roulez l’esprit léger avec l’assurance vélo de P&V

Notre assurance vélo se présente sous la forme d’un abonnement mensuel flexible et vous propose une couverture performante contre le vol et les dégâts matériels, mais aussi de solides garanties optionnelles. Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur notre site web ou contactez l’un de nos conseillers P&V. Trouvez ici un conseiller proche de chez vous.

Nouveaux articles