À moto en automne : anticipez pour apprécier

Publié dans: Véhicule Moto

Image of the blog article

Les températures baissent, la luminosité aussi. La route commence à devenir glissante : feuilles mortes, pluie, parfois même de la grêle… il faut commencer à s’équiper pour résister au froid et à l’humidité.

Un petit rappel des risques de la route propres à l’automne.

Prudence, ça glisse !

Le risque principal en automne : la route glisse avec les feuilles mortes, la pluie, la boue…

En cas de dérapage, évitez autant que possible de bloquer la roue avant par un freinage d’urgence, c’est la chute assurée (et là on remercie l’inventeur de l’ABS moto) ! Si c’est la roue arrière qui bloque, relâchez le frein et essayez de conserver la trajectoire, vous allez reprendre le contrôle à un moment.

Sinon le meilleur moyen d’éviter le freinage brutal est bien sûr de réduire votre vitesse avant chaque virage ! C’est simple et ça ne coûte rien mais après, c’est trop tard pour découvrir la flaque, la plaque de boue ou de feuilles mortes agglutinées dans le virage…

Outre les virages, prenez garde aussi à conserver une distance de sécurité suffisante pour pouvoir anticiper au freinage si nécessaire… ça ne glisse pas que dans les virages.

Voir et être vu : les tuyaux pour les motards

La lumière d’automne est magnifique… mais traître ! Tôt le matin et en fin de journée, elle est forte et rasante et peut facilement vous éblouir ainsi que les autres usagers, et ceci sans prévenir. Pensez à vos lunettes de soleil ou une visière fumée si vous prévoyez d’être sur la route à ces heures aveuglantes (sinon évitez-les si possible).

Aussi, le soleil se lève plus tard et tombe plus tôt. Dans l’obscurité, vous voyez moins bien les obstacles et devenez vite invisible dans le trafic : vérifiez vos éclairages et privilégiez les couleurs vives ! Casque, veste et gilet fluos ou au moins parés de couleurs vives sont vos meilleurs alliés.

Quel est l’équipement moto indispensable en automne ?

Equipez-vous en fonction de la météo (mais bon, en Belgique il faut tout prévoir) : veste, pantalon et gants imperméables et rembourrés pour le froid et la pluie, pinlock pour la visière (antibuée), protection du cou (plutôt un tour de cou, les écharpes s’envolent facilement) et réglage des entrées d’air du casque, aussi pour éviter la buée. Comme mentionné plus haut : couleurs vives pour être vus !

À moto en ville : quels sont les dangers ?

Quelques pièges que l’on découvre soi-même (et trop tard) si on ne bénéficie pas des conseils d’un vétéran : 

  • les flaques : ça mouille les freins (qui freinent moins bien du coup), ça peut glisser ou cacher un trou ou une ornière et c’est aussi très désagréable de se faire arroser en roulant exposé au vent qui est déjà froid.
  • les plaques d’égout, rails de tram et tout ce qui est en métal : on sait déjà instinctivement que ça glisse mais c’est vraiment quand on roule dessus qu’on réalise à quel point c’est traître même par temps sec !
  • les lignes blanches et les réparations du bitume : ces parties plus sombres sur la route. Dès que c’est mouillé, ça glisse terriblement aussi !

Que faire si vous tombez en panne à moto ?

Parfois, même en prenant un maximum de précautions, ce n’est pas suffisant pour prévenir un accident. Pour aider les motards à mieux anticiper les ennuis et rassurer leurs proches, P&V s’est associé avec Liberty Rider, une app conçue par et pour les motards, dont le but est de sauver des vies. Cliquez ici pour en savoir plus et télécharger l’app sur votre smartphone.

La route en automne nous permet d’admirer des couleurs magnifiques et de profiter des plaisirs de la moto avant de la ranger pour l’hiver, pour peu qu’on soit équipé pour affronter les éléments. Gardez à l’esprit que les obstacles naturels ou urbains sont nombreux. Si on ne peut pas contrôler entièrement sa trajectoire, on peut par contre contrôler sa vitesse…

Veillez à rouler bien assuré. Bonne route et prudence !

 

 

Ce document est un document publicitaire qui contient de l’information générale sur l’assurance P&V Moto, développée par P&V, une marque de P&V Assurances, et qui est soumise au droit belge. Cette assurance fait l’objet d’exclusions, de limitations et de conditions applicables au risque assuré. Nous vous invitons donc à lire attentivement les conditions générales du produit et les fiches IPID applicables à ce produit avant d’y souscrire. Elles sont à votre disposition via le site internet www.pv.be ou sur simple demande chez un conseiller P&V. Le contrat d’assurance est conclu pour une durée d’un an avec reconduction tacite.

En cas de plainte éventuelle, vous pouvez contacter un conseiller P&V, votre interlocuteur privilégié pour toutes vos questions. Il/Elle fera tout son possible pour vous aider au mieux. Vous pouvez aussi prendre directement contact avec le service Gestion des Plaintes de P&V qui examinera votre plainte ou remarque avec la plus grande attention. Ils concilieront au mieux les différentes parties et essayeront de trouver une solution. Vous pouvez les contacter par lettre (Gestion des Plaintes, Rue Royale 151, 1210 Bruxelles), par e–mail (plainte@pv.be) ou par téléphone 02/250.90.60. Si la solution proposée ne vous convient pas, vous pouvez vous adresser au service Ombudsman des Assurances (Square de Meeûs 35 à 1000 Bruxelles) par téléphone (02/547.58.71) ou par e–mail (info@ombudsman-insurance.be) (https://www.ombudsman-insurance.be).

En tant que client, vous êtes protégé par les règles de conduite en matière d’assurance. Pour obtenir des conseils personnalisés ou une offre d’assurance, contactez un de nos conseillers. Vous pouvez également consulter l’ensemble des informations légales.

Nouveaux articles