Épargne avec un avantage fiscal : mode d’emploi en 2021

Publié dans: Pension Épargner

Image of the blog article

Contre l’inflation et les taux bas, vous pouvez vous tourner vers l’épargne-pension et/ou l’épargne à long terme. Connaissez-vous la formule d’épargne fiscale la plus avantageuse pour vous ?

En 2021, si nous avons retrouvé le chemin de la reprise économique, ceci s’accompagne malheureusement d’une hausse des prix. En effet, fin août,  l’inflation atteignait 2,73%. En revanche, cette année, les taux sont restés bas, encore et toujours. Pour éviter que l’inflation n’érode vos économies, avoir un plan d’épargne fiscale solide est un incontournable. 

Combien pouvez-vous épargner au maximum avec avantage fiscal en 2021 ?


« Si vous choisissez l’épargne-pension (ou si vous envisagez de le faire), vous avez le choix : vous épargnez cette année soit jusqu’à 990 euros, pour un avantage fiscal de 30% de la prime, soit jusqu’à 1 270 euros, pour un avantage fiscal de 25% de la prime.

Si vous ne payez que peu ou pas d’impôts, l’avantage fiscal calculé en appliquant ces pourcentages peut être inférieur , car il s’agit d’une réduction d’impôt.

Dans le cadre de l’épargne à long terme, votre avantage fiscal s’élève à 30% du montant versé, mais le montant maximal que vous pouvez épargner dépend de vos revenus professionnels, qu’ils proviennent du travail ou de votre pension. En règle générale, vous pouvez épargner jusqu’à 6% de vos revenus professionnels nets +176,40 euros. Cette année, il faudra veiller à ne pas dépasser le maximum absolu de 2 350 euros. Ce montant correspond à un revenu professionnel net de 36 300 euros. Pour prétendre à un avantage fiscal, vous devez aussi tenir compte d’un éventuel crédit hypothécaire. Avez-vous un crédit pour votre propre habitation en Flandre ou en Wallonie (conclu avant 2016) ou à Bruxelles (conclu avant 2017) ? Ou avez-vous un tel crédit pour une résidence secondaire ? Dans ce cas, l’épargne à long terme n’offre très probablement aucun avantage supplémentaire », explique notre expert en assurance vie.

CONSEIL : Votre conseiller P&V connaît votre situation personnelles et dispose des compétences nécessaires pour vérifier les possibilités pour optimiser votre avantage fiscal.

Grâce à l’épargne-pension et à l’épargne à long terme, votre bénéfice fiscal peut atteindre jusqu’à 30.000 euros


L’avantage fiscal que vous procure un contrat d’épargne-pension ou d’épargne à long terme est soumis à une taxation au terme du contrat. P&V se charge de la prélever et de la verser au fisc, l’année de votre 60eanniversaire (ou du 10e anniversaire du contrat si vous le souscrivez après l’âge de 55 ans). Cette taxation, de 8% pour l’épargne-pension et de 10% pour l’épargne à long terme, est calculée sur la réserve de votre police. La participation bénéficiaire éventuellement octroyée en branche 21 est exonérée de cette taxation.

Outre cette taxation au terme, une taxe sur les primes de 2% est également due sur chaque prime versée dans le cadre de l’épargne à long terme. Cette taxe sur les primes ne s’applique pas à l’épargne-pension.

Votre avantage fiscal n’est-il dès lors pas réduit à néant par la taxation au terme ? Excellente question. Une petite vérification s’impose, voyez plutôt : dans les tableaux ci-dessous, nous comparons l’avantage fiscal à la taxe à payer. Nous partons d’une prime annuelle dans la formule branche 21 avec un rendement garanti de 0,45%, le coût d’entrée maximal et un impôt communal de 6%.

Vous épargnez chaque année 990 euros en épargne-pension jusqu’à 65 ans

Âge de départ

Avantage fiscal

Taxation au terme

Votre bénéfice fiscal

20 ans

14 167 euros

3 424 euros

10 743 euros

30 ans

11 019 euros

2 509 euros

8 510 euros

40 ans

7 871 euros

1 635 euros

6 235 euros

50 ans

4 722 euros

799 euros

3 923 euros

Vous épargnez chaque année 2.350 euros en épargne-pension jusqu’à 65 ans

 

Âge de départ

Avantage fiscal

Taxe sur les primes

Taxation au terme

Votre bénéfice fiscal

20 ans

33 629 euros

2 074 euros

9 404 euros

22 151 euros

30 ans

26 156 euros

1 613 euros

6 892 euros

17 651 euros

40 ans

18 683 euros

1 152 euros

4 491 euros

13 040 euros

50 ans

11 210 euros

691 euros

2 195 euros

8 323 euros

« En commençant votre épargne jeune, si vous versez chaque année le montant maximum en épargne-pension ou en épargne à long terme, vous pouvez réaliser un bénéfice fiscal total de plus de 30 000 euros. Il va de soi que tout le monde n’est pas en mesure de le faire, surtout en ces temps incertains, mais même souscrites plus tard, l’épargne-pension et/ou l’épargne à long terme vous procurent un avantage appréciable. Il serait dommage de passer à côté ! » explique notre expert.

Pourquoi vaut-il mieux optimiser votre police avant votre 55e anniversaire


Tant l’épargne-pension que l’épargne à long terme doivent être conclues pour une durée d’au moins dix ans, et le terme doit être au moins votre 65e anniversaire. Votre 55e anniversaire est aussi un moment clé. Pourquoi ? La taxe sur votre contrat n’est pas retenue à votre 60e anniversaire, mais au 10e anniversaire du contrat si vous souscrivez ou si vous augmentez votre prime d’épargne après votre 55e anniversaire. En souscrivant ou en optimisant votre contrat avant l’âge de 55 ans, vous évitez donc la taxe pour les 5 dernières années. Cela peut représenter une différence importante.

CONSEIL : Souscrivez ou optimisez votre contrat d’épargne avant votre 55e anniversaire.

Commencez l’épargne à long terme avant votre 65e anniversaire et continuez à bénéficier de votre avantage fiscal après votre départ à la retraite


Selon notre expert en assurance vie, l’épargne à long terme peut également offrir des avantages après 65 ans : « Si vous percevez une pension de plus de 1 250 euros bruts, vous devrez encore payer des impôts après votre départ à la retraite. Dans ce cas, vous avez tout intérêt à souscrire une épargne à long terme qui continuera au-delà de votre 65e anniversaire. Votre contrat doit toutefois commencer avant votre 65eanniversaire et durer au moins dix ans. Après votre 65e anniversaire, il n’est plus possible de conclure un contrat ou d’augmenter votre prime. Vous pouvez toutefois diminuer le montant de votre prime à tout moment. »

Optimiser votre avantage fiscal ? Demandez conseil à votre conseiller P&V


Vous souhaitez réduire vos impôts ? C’est possible avec l’épargne à long terme ou l’épargne-pension de P&V. Votre conseiller P&V se fera un plaisir de vous aider à déterminer le montant que vous pouvez épargner et à choisir la formule qui vous convient le mieux en fonction de vos revenus et de votre situation financière actuelle.

Bonne nouvelle : si vous prenez rendez-vous avant fin novembre avec votre conseiller P&V pour réaliser un check-up gratuit et sans engagement de votre épargne et de vos assurances, chez vous, à l’agence P&V ou via un appel vidéo Teams, vous y gagnerez non seulement de nombreux conseils judicieux en matière d’épargne, mais aussi deux tickets de cinéma. Le stock est limité, ne tardez pas !

Prenez rendez-vous ici pour un check-up de votre épargne et de vos assurances et découvrez quelle formule d’épargne vous rapportera le plus grand avantage fiscal.

Nouveaux articles